JR-Smith-Sixth-Man-of-the-Year.jpg

Avec la fin de la saison régulière et le début des playoffs vient de s’ouvrir le grand bal des récompenses individuelles de l’année. Le premier trophée dévoilé par la NBA revient à J.R. Smith, élu meilleur sixième homme de la saison. L’arrière des New York Knicks, qui a tourné à 18,1 points et 5,3 rebonds de moyenne, a été l’une des principales raisons du succès des Knicks cette année. La franchise de Manhattan a remporté le titre de champion de l’Atlantic Division pour la première fois depuis 1994 et est tête de série numéro 2 de la Conférence Est en phase finale.

 

Alors que Jamal Crawford était le favori pour remporter ce trophée après les premiers mois de la saison, Smith a joué à un niveau extraordinaire après le All-Star Weekend, tournant à 21,3 points après la mi-février. Il est le troisième joueur de l’histoire des Knicks à remporter ce trophée, après Anthony Mason en 1995 et John Starks en 1997.

 

usp-nba_-utah-jazz--at-new-york-knicks-4_3_r536_c534.jpg

Une conférence de presse se tiendra lundi après-midi au Madison Square Garden avec l’officialisation de l’annonce par la NBA ainsi que la publication du détail du vote. Smitha joué 618 matchs en neuf ans de carrière en NBA pour le compte des Hornets, Nuggets et des Knicks.

 

nba_g_smith_gb2_400.jpg

 

 

 

 

Retour à l'accueil