uspw_6305362_crop_650x440.jpg

 

Miami 98-79 Boston (3-3)


Miami était abasourdi par sa prestation du Game 5 et voulait (devait) absolument se racheter dans un TD Garden en furie. Ce fut chose faite, grâce notamment à un LeBron James fantasmagorique. Le King a porté les siens pendant l'intégralité du match, livrant une performance de très haut-vol.

Miami arrache donc un Game 7 qui se jouera en Floride samedi soir, et dont le vainqueur rejoindra bien sur le Oklahoma City Thunder en Finale NBA (Game 1 prévu mardi soir).

 

Chris Bosh a finalement démarré le match sur le banc, laissant Shane Battier et Udonis Haslem s'occuper de la raquette. Le début de match est assez serré, avec un round d'observation qui durera près de 6min (12-12). C'est le moment que choisit la machine LeBron James pour se mettre en route. Il enfile 8pts dans un 10-0 du Heat qui crée le premier gros break de ce match (22-12). Bosh fait également une bonne entrée et Miami conserve ces 10 longueurs d'avance après 12min (26-16).

 

Rajon Rondo tente de réagir pour les Celtics, mais cette première mi-temps n'appartient qu'à un seul homme. Après ses 14pts du premier quart, le King enfourne 16 unités dans ce second quart, avec une réussite insolente qui le rend incontrôlable (12/14 aux tirs en première mi-temps). Il se charge à lui seul de creuser l'écart. Miami joue très sereinement derrière son leader et Boston semble sans réponse, tant en défense qu'en attaque, où leur jeu devient trop stéréotypé. A la mi-temps, Miami est en total contrôle des opérations (55-42).

 

Sur la photo, LeBron James (Miami)

145916933_crop_650x440.jpg

 

La suite de la rencontre ne sera qu'une formalité pour Miami devant la passivité des Celtics. Les joueurs se relaient sur James, mais le résultat reste le même, et il continue de scorer à qui mieux-mieux, permettant à son équipe de conserver son avantage au score. En face, Paul Pierce est complètement en travers, et Rajon Rondo n'arrive plus à marquer. Ray Allen et Kevin Garnett font illusion par séquences, mais le Heat est sur de son fait (74-61).

 

Miami va finalement clore les débats sur un 15-3 en moins de 5min, avec cette fois un Dwyane Wade efficace à la finition, laissant un peu de répit à LeBron James. Plus rien ne peut arriver à Miami qui déroule son basket alors que le TD Garden se vide petit à petit. Erik Spoelstra attendra néanmoins les trois dernières minutes du match pour mettre tout son monde au placard, mais rien ne peut arriver à Miami qui arrache une belle victoire (98-79).

 

LeBron James a été fabuleux et cumule 45pts à 19/26 aux tirs, 15rbds et 5pds. Un bilan même pas nuancé par un 5/9 aux lfs et 4bps, tant le King fut totalement dominant. Derrière, Dwyane Wade fait le boulot avec 17pts, 8rbds et 4pds (6/17 aux tirs), Mario Chalmers ajoute 9pts et Shane Battier, 8. Chris Bosh continue sa ré-adaptation progressive avec 7pts et 6rbds en 28min.

Ronny Turiaf a pu gambader pendant 3min en fin de match avec seulement 2ftes personnelles comme statistiques.

 

Sur la photo, Dwyane Wade (Miami)

ept_sports_nba_experts-274670800-1297641272.jpg

 

Pour Boston, Rajon Rondo compile 21pts à 8/14 aux tirs, 4rbds, 10pds et 3ints mais perd 7 ballons. Kevin Garnett se contente de 12pts et 5rbds, et Brandon Bass ajoute 12pts et 7rbds. Ray Allen (10pts) et surtout Paul Pierce (9pts à 4/18) n'auront guère brillé.

Mickaël Pietrus signe 2pts et 3rbds à 1/4 aux tirs en 21min.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil