LeBron-James-With-Dwyane-Wade-And-Chris-Bosh-2010-1st-Time-

 

Le Heat est désormais dos au mur. Après une nouvelle prestation d'ensemble décevante, les joueurs d'Erik Spoelstra n'ont pas d'autres choix que de faire front et s'imposer jeudi soir à Boston. Pas une mince affaire face à une équipe dont le cœur et la hargne dépassent largement ceux de LeBron James, Dwyane Wade et compagnie.

 

"Notre objectif doit être maintenant de nous battre contre tout ce qui se passe autour de nous et contre la condition humaine" lance Erik Spoelstra après le match, relayé par Yahoo! Sports.

 

La passivité du Heat face à des Celtics vivants, donnant leur corps et leurs tripes à leur équipe, détonne. En un an, cette équipe n'a pas semblé bouger d'un millimètre, reculant dès que les difficultés approchent. Dwyane Wade n'avait pas vu venir cet affaissement.

 

"Je n'aurais jamais cru que nous serions dans cette situation."

 

LeBron James de son côté, ne changeait pas de ligne directrice dans sa nouvelle façon de voir les choses et préférait ne pas en rajouter.

 

"Nous avons assez bien joué pour nous donner une chance de gagner ce match. C'est tout ce qu'on peut demander."

 

Non, on est droit de demander plus à une équipe qui est allé aux Finals la saison dernière, qui joue face à une équipe diminuée, qui joue devant son public, qui dispose sur le parquet du meilleur joueur du monde (MVP de la ligue) et d'un des meilleurs arrières du circuit. Mais Boston a une fois de plus délivré une leçon de réalisme face à une équipe sans âme.

 

Miami doit maintenant se vider la tête et éviter de trop cogiter sur ce qui vient de se passer. Ce qui est fait, est fait. Mais le Heat doit surtout montrer plus d'envie.

 

"Nous sommes dans la position d'un boxeur. Nous devons revenir dans notre coin maintenant. Nous devons nous regrouper et penser à chacun de nous. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et c'est parfois une chose puissante" ajoute Spoelstra.

 

"Nous répondons en général assez bien dans les situations désespérées" confirme D-Wade.

 

Réponse jeudi soir au dans l'enfer du TD Garden, où Miami devra gagner pour rester en vie, ou rentrera penaud à la maison.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil