Joe-Johnson-e1278052058370.jpg

 

 

Le feuilleton n'aura pas été très long. C'est David Aldridge qui a donné l'alerte en annonçant que le deal était proche d'être finalisé avant que Chris Broussard d'ESPN ne confirme l'accord.

 

Joe Johnson rejoint donc Brooklyn en échange de tout un contingent de joueurs : Jordan Farmar, Johan Petro, Jordan Williams, Anthony Morrow et enfin DeShawn Stevenson. Les Nets ont conservé leur premier tour de draft, Gerald Green et MarShon Brooks, qu'ils voulaient garder à tout prix.

 

Malgré le salaire exorbitant de Johnson, les Nets sont clairement vainqueurs, même si l'arrivée de Dwight Howard devient de plus en plus hypothétique. Les Nets rencontrent en ce moment même Deron Williams. Suffisant pour le convaincre de poursuivre l'aventure ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil