doc-rivers-nba-boston-celtics-2.jpg

 

Rasheed Wallace devrait signer son contrat avec les Knicks dans la journée. Malgré deux ans sans jouer professionnellement et 38 bougies, ceci, selon ESPN, ne surprend absolument pas Doc Rivers, son ancien coach à Boston :

 

« Je l’ai vu assister à quelques matchs l’an dernier, des matchs universitaires, car il est originaire de Caroline du Nord. Quand nous avons discutait ensemble,  il était clair qu’un retour au basket le démangeait littéralement, même l’an dernier. Je ne suis donc pas surpris qu’il fasse son retour. Pour commencer, j’ai même été surpris par sa retraite, je pensais qu’il avait plus à donner. Néanmoins, je pense que lorsque vous jouez aussi longtemps, vous êtes forcément fatigués par la préparation physique. Même si vous aimez toujours jouez, vous êtes, avec l’âge, souvent lassés par les entraînements. Il avait donc probablement besoin de cette pause, maintenant il est sans doute reposé et peut travailler à nouveau. »

 

Alors que certains parlaient de son retour à Boston la saison dernière, ceci ne s’est pas fait. Rivers s’explique :

 

« L’année dernière, il n’avait pas une condition physique suffisante pour nous aider. S’il l’avait été, nous aurions certainement été intéressés. Il nous aurait fait du bien. »

 

Ayant disputé son dernier match en carrière face aux Lakers, lors du Game 7 des finales NBA, le Sheed avait été très facilitant pour négocier son buyout avec les Celtics, afin de prendre sa retraite, alors qu’il lui restait deux ans de contrat. Il aura laissé un très bon souvenir là-bas.

 

 

 

 

Retour à l'accueil