dionwaiters3.jpg

 

Alors que nous pouvions émettre des doutes sur la forme de Dion Waiters, au vu de ses prestations lors de la summer league, lui ne semble pas en avoir du tout. Pressenti autour du choix #13 avant la draft, les Cleveland Cavaliers ont surpris tout le monde, en le sélectionnant en quatrième position. La pression qu’il a ainsi sur les épaules, ne semble pas lui faire peur. Alex Kennedy, rédacteur pour hoopsworld.com a pu interviewer l’arrière de 20 ans :

 

« Pour nous, sky is the limit. Nous sommes encore jeunes et nous nous connaissons mieux chaque jour. Avec Kyrie Irving, nous misons sur le lien que nous avions déjà. Nous nous sommes souvent affrontés étant petits, et depuis ce jour, nous sommes des amis proches. Quand nous arrivons sur le terrain, nous essayons de faire de notre mieux, et nous pousserons les autres à faire de même. »

 

« Je pense clairement que nous pouvons faire les playoffs, c’est notre objectif. Nous devons tous élever notre niveau de jeu pour passer un cap. Pour ce faire, il va falloir travailler de manière acharnée, en valorisant le dévouement et le sacrifice. Tout le monde a un objectif en tête et c’est de faire les playoffs. Nous sommes jeunes, mais nous allons faire ce qu’il faut pour y arriver. »

 

« J’essaie de ne pas parler de mes objectifs personnels, mais devenir Rookie of the Year est certainement l’un des miens. Faire les playoffs est la chose la plus importante, mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ce trophée, je dois me mettre au travail et faire ce qu’il faut pour le remporter, et je sais qu’il ne me sera pas offert sur un plateau. »

 

Des propos très ambitieux, donc, de la part du rookie de Cavs. C’est important de placer la barre haut, avant d’entamer une saison, cela permet de maintenir la motivation. Seulement, la tâche sera rude pour Cleveland s’ils veulent accrocher les playoffs. De plus, Dion Waiters ne doit pas oublier que si les Cavaliers ont signé Alonzo Gee (qui évolue au même poste), pour 3 ans, ce n’est sûrement pas pour couper les oranges, mais plutôt parce que les dirigeants étaient inquiets de la condition physique du rookie. Waiters devra donc mettre ses propos en application dès le début de la saison, sous peine d’être vite grandement déçu.

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil