1348999862_extras_albumes_0.jpg

 

Darko Milicic est un habitué des phrases chocs et autres déclarations fracassantes. Malgré le fait que ses performances ne reflètent pas les qualités qu’un deuxième pick de draft aurait du démontrer sur un terrain, le Serbe n’a absolument pas la langue dans sa poche. Dernier exemple en date, cette déclaration lors du début du training camp des Celtics.

 

“Je ferais n’importe quoi pour aider cette équipe. Si maintenant je dois aller tuer quelqu’un sur le terrain, j’irais tuer quelqu’un sur le terrain. »

 

Les futurs adversaires des Celtics devraient sérieusement se méfier. Après tout, Darko est sans doute le seul européen, et joueur, à avoir déjà tenu tête à Rasheed Wallace, Dikembe Mutumbo, Rick Adelman et à avoir insulté les filles et femmes d’un trio d’arbitres après une rencontre. Kevin Garnett devrait se faire un nouvel ami cette saison.

 

 

 

Retour à l'accueil