20-10-12 n2 63

 

 

National 2 - Poule B, 9e journée: Pornic 91-82 Garonne

 

Pornic de Guy Kodjo (12 points) stoppe sa mauvaise série de trois défaites consécutives en s’imposant face à Garonne.

 

Mais ce match ne fût pas de tout repos pour la bande à Brement, quelque peu bousculée dans le premier quart-temps par Boulefaa qui prend ses aises dans la raquette, 8 points en 10’, côté maritimes Kodjo et Blondet limite la casse (10-18,8’). Menville trop souvent laissé libre par la défense Pornicaise dégaine dans un fauteuil. . Après six minutes Pornic est au plus mal (34-45). Leclesve maintien le bateau à flot en inscrivant 4 paniers primés, qui vont donner de l’air à ses coéquipiers et permettre à Pornic de revenir dans-ce match (48-50) à la pause, les red’s ne s’en sortent pas si mal que ça. Les Pornicais emmenés par ses supporters venus nombreux, repartent de l’avant dès l’entame de la seconde période et passent devant (51-50) pour la première fois du match mais les hommes de Delhorbe répondent dans la minute (53-56, 3’).

 

Garonne toujours en défense de zone encaisse beaucoup de paniers à 3 points et ne trouve pas la solution pour stopper les marqueurs adverses.

 

« On fait un bon premier quart-temps, après on passe en zone, c’est une erreur et j’assume mes responsabilités car défensivement on prend trop de points en seconde période, on joue contre une équipe en feu à 3 points ». Déplorera Camille Delhorbe. Le dernier quart se joue à couteau tiré, les deux équipes se répondent (72-72, 2’) et (76-765’), Pornic va faire la différence dans la dernière minute par Kodjo qui inscrira un panier à 3 points décisif (86-82) et permettra à Pornic de s’imposer dans la douleur.

 

« Le seul point positif de la première mi-temps c’est qu’ils n’ont pris qu’un seul rebond offensif, on a été solidaire en défense, on revient tranquillement dans le match, on ne baisse pas les bras, les gars sur le banc nous apporte une dynamique. Maintenant il faut garder l’état d’esprit de ce soir, il faut au moins gagner 4 des 5 prochains matches », conclu Yves Ehret. « On a stoppé l’hémorragie, on a retrouvé un groupe, maintenant il faut confirmer à Toulouges », déclare Arnaud Kaelbel l’assistant coach.

 

 

PORNIC : Leclesve 19, Joneliunas 15, Brement 14, Blondet 13, Kodjo 12, J Vachin 8, Laout 6, Montout 4.

 

Entraîneur : Yves Ehret.

 

GARONNE : Menville 20, Boulefaa 19, Blanchot 18, Darrigand 12, Steiner 5, Dogoum 3, M’Baye 2, Caille 2, Laulan 1.

Entraîneur : Camille Delhorbe.

 

 

 

Luçon 69-75 Brissac 

 

Les Luçonnais emmenés par William Kossangue (14 points) n’ont pu refaire leur retard conséquent de la première période.

 

Encore une entame de match difficile pour les Luçonnais. Beaucoup plus adroits aux 3 points mais aussi plus rapides dans le jeu, ce sont en effet les visiteurs qui prenaient vite le contrôle du premier quart-temps. Les Macé ou Maleyran, avec 9 et 10 points, faisaient même très mal au Sud-Vendéens (17-28, 10’). Laurent Hay prenait des temps morts mais les Luçonnais avaient beaucoup de mal à stopper l’hémorragie. Ils accusaient vite un retard proche des 20 points.

 

Une première mi-temps de feu de la part des joueurs de Brissac, les Luçonnais étaient-ils capables d’en faire autant ? C’est une nouvelle fois Dacourt qui tentait de mener la révolte. Suivis par Kossangue ou El Khdar, enfin aux 3 points, les Luçonnais comblaient une partie de leur retard pendant ce 3e quart-temps (51-63, 30’).

 

Mais la révolte était de courte durée. Les visiteurs repassaient vite à + 15 en gérant parfaitement leurs possessions. Leur entraîneur n’arrêtait d’ailleurs pas de leur demander d’aller au bout. Par forcément suffisant car avant les 5 dernières minutes, les Luçonnais arrivaient à revenir sous la barre des 10 points de retard.

 

De 10 à 5, les visiteurs n’étaient d’ailleurs pas loin de craquer avec des fautes offensives ou 3 secondes qui pouvaient coûter très chères. C’est finalement John, avec son unique panier du match, mais un panier à 3 points à 30 secondes de fin, qui faisait la petite différence (67-71) pour remporter la partie. Une partie ou les deux équipes auront eu leur période. 

 

LUÇON : Dacourt 15, El Khdar 5, Kossangue 14pts, Grimaud 3, Retkus 8, Borval 11, Soufou 13.

 

BRISSAC : Mouchi1, Maleyran 16, Gilbert 6, Macé 26, John 5, Devanne 3, Zékovic 12, Zoric 8.

 

Pornic s’impose contre toute attente (OF du 18/11/12)

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil