cs8505lucon_px_470_.jpg

 

National 2, poule B (7e journée) 

 

Intraitable William Kossangue (23pts), Guy Kodjo assure (15pts) mais Pornic tombe Ă  domicile, tandis que Junior Pehoua (10pts) et Marmande confirment.

 

Luçon a répondu présent Luçon - Garonne ASPTT : 75-69. Défaits à Olonnes le week-end dernier, les Luçonnais avaient à cœur de ne pas s’incliner.

 

Dominés d’entrée de jeu (6 contre12 à la 5ème minute), les coéquipiers de l'intraitable William Kossangue (23 points) tentent de réagir en montant la zone de presse. Mais adroits sur les tirs de loin, les visiteurs enchaînent les paniers à trois points avec Laulan, Menville puis Dogoum et emportent logiquement le premier quart-temps (17-28). A la reprise Kossangue redonne du moral au Luçonnais d’un « dunk » rageur. Les blancs remontent lentement au score. Et c’est encore Kossangue qui marque pour l’égalisation 33-33 (19’), Pour Laurent Hay, « les joueurs manquaient d’agressivité et de concentration. On aurait très bien pu passer à côté. »

 

La seconde mi-temps sera plus positive pour les Vendéens, Plus appliqués, ils prennent rapidement l’avantage (44-38, 23’), L’équipe a trouvé ses marques et le ballon circule mieux. En face, Garonne, privé de Rémi Menville (5 fautes) commence à accuser la fatigue, ne parvenant plus à contrer la défense de zone sans passer par son joueur intérieur Kader Boulefaa (18 points). Avec une dizaine de points d’avance à cinq minutes de la fin (67-57), Luçon n’avait plus qu’à gérer l’écart.

 

 

LUCON : Babiller ; Bocquier (7), Dacourt (14), El Khdar (7), Vatin, Kossangue (23), Grimaud, Retkus (8), Borval (10), Soufou (6)

 

GARONNE ASPTT : Dogoum (5), Darrigand (16), Steiner, Laulan (7), Menville (16), Blanchot, Diouf (2), Boulefaa (18), M’Baye (2), Caille (3).

 

 

Première défaite à domicile pour Pornic et Guy Kodjo

 

N2M. Pornic - Clermont-Ferrand. : 73-81. Un troisième quart-temps catastrophe a mis fin à l’invincibilité Pornicaise au Val Saint Martin.

 

Annoncés comme accrocheurs, les Clermontois n’ont pas failli à leur réputation et, après avoir été menés à la marque au ’début des deux premiers quart-temps ceux-ci sont toujours revenus dans le jeu grâce notamment à Mac Clark, Beugnot et Naydenov. Ce seront pourtant les protégés d’Yves Erhet qui vireront en tête, 42-40 à la pause.

 

Bien repositionnés par Thomas Mezure, les Auvergnats entameront la seconde période tambour battant pour infliger un 14-0 à des Pornicais qui déjouaient sur le parquet en redonnant un nombre incalculable de ballons à un adversaire qui n’en demandait pas tant. Six minutes sans marquer un seul point cela s’avérera fatal pour les locaux qui malgré un sursaut essaieront de revenir dans le jeu mais Clermont-Ferrand gérera au mieux son avantage, 44 -54 à la 27’. Jérôme Vachin et Guy Kodjo essaieront bien en vain de remettre le train sur les bons rails niais il était dit que rien ne sourirait aux joueurs locaux en cette soirée. Clermont commençait à croire en sa bonne étoile, Mac Clark faisait bien des misères aux rebonds tant offensifs que défensifs, ne laissant que des miettes aux locaux qui ne pourront que constater les dégâts.

 

PORNIC : Bonifait, Laout (14), Montout, Brement (2), Blondet (10), Vachin (7), Kodjo- Sitchi (15), J. Vachin (15), Joneliunas (10). Entraîneur : Yves Ehret.

 

CLERMONT : Prolhac (2), N’Soky (6), Provenchère (4), Naydenov (20), Morel (5), Nelaton (5), Mc Clarck (27), Beugnot (12), Gautier. Entraîneur : Thomas Mezure.

 

Thomas Mezure (entraîneur de Clermont) : « Nous étions venus pour faire un résultat et reprendre les ponts perdus face à Marmande. Nous savions que Pornic joue un basket ouvert, un basket de vitesse. Notre rôle était de les empêcher de scorer. C’est ce que nous avons su faire. »

 

Yves Erhet (entraîneur de Pornic : « Nous payons le manque d’investissement du troisième quart-temps en faisant de la passe à dix. Le résultat est là. »

 

 

Junior Pehoua et Marmande confirment en battant  Les Olonnes : 88-68

 

Dès le coup d’envoi on pouvait pressentir que la partie serait serrée, les Vendéens s’offrant même le luxe de progresser en tête. Tribodet à la menée se montre altruiste et déterminé face à Bruzac (11-12, 4’). Les locaux avaient du mal à contenir l’excellent Stipanovic. mais se sortaient néanmoins de l’étau. L’entrée en jeu de Mourier aux commandes rétablissait logiquement le tableau qui n’en finissait plus d’être à parité. Radojevic pourtant surveillé se donnait de nombreuses occasions de briller (21-20, 10’).

 

La seconde période était toute aussi tendue, le retour sur le parquet de Stipanovic coïncidait avec une nouvelle progression du POB (23-28). Les Marmandais ne pouvaient en rester là et en variant le jeu tantôt extérieur et tantôt intérieur parvenaient à nourrir le tableau. Les deux’ intérieurs locaux Pavlavicius et Tisba coopéraient à plusieurs reprises et avec plus d’application se détachaient (38-33,18’). La fin de période mettait en difficultés des visiteurs qui se faisaient rafler le ballon par deux fois que Bruzac n’avait aucunes difficultés à amener au cercle " (42-35, 20’). Tisba, encore lui, s’offrait un festival tant offensif que défensif, son punch ajouté à l’adresse de Dos Santos provoquait la scission du score. Le POB peinait à contourner le dispositif Marmandais et Radojevic était rappelé sur le banc pour une quatrième faute qui pesait lourd dans l’issue du match. Boutry en profitait pour réduire la marque.

 

La quatrième période s’avérait fort disputée et étriquée. Ce sont une nouvelle fois les Marmandais qui ajoutaient les premières salves (7 points inscrits dans la 35’). C’est à ce moment que Radojevic quittait le terrain pour 5 fautes. Les locaux caracolaient en tête sous l’effet conjugué des deux intérieurs bien servis par leurs partenaires. La barre des 20 points était atteinte à l’ 11 de la fin du match. Le POB laissait filer une victoire longtemps disputée mais le team local présente actuellement une forme qu’il sera difficile de déboulonner.

 

B.B.MARMANDE : Pavlavicius (23), Tisba (15), Bruzac (12), Dos Santos (11), Pehoua (10), Doumbia (7), Pinasseau (6), Trohel (4), Barrimi, Mauline.

 

PAYS DES OLONNES : Boutry (20), Bole (13), Radojevic (12), Stipanovic (9), Tribodet (5), Boulin (4), Mourier E. (3), Chapel (2), Mourier, Perrocheau.

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil