basket2012_01.jpg

Le meneur international Centrafricain Destin Damachoua a démontré toute l'étendue de son talent sous les yeux de l'ancien arrière des Boston Celtics Mike Piétrus, inscrivant 22 points et permet aux Vanvéens de s'imposer largement face aux Caennais.

 

Il a fallu attendre deux minutes, hier, pour que Vanvéens et Caennais retrouvent leurs automatismes de l'an passé. Et les deux équipes semblaient bien décidées à s'imposer afin d'instaurer confiance et optimisme dans leurs clubs respectifs.

Mais profitant des approximations offensives normandes, c'étaient les Franciliens qui prenaient rapidement les devants. Sous la houlette d'un intenable Destin Damachoua dans la raquette, et d'un Vertus efficace au pressing, Vanves menait largement au terme du premier quart (24-8). Et les affaires ne s'arrangeaient pas pour le CBC. Les Parisiens accéléraient et les visiteurs commençaient à prendre l'eau.

 

À la pause, les locaux menaient de vingt points (41-21). Dix minutes plus tard, l'écart n'avait guère évolué (51-32). Mais les Normands, dans le jeu, avaient retrouvé des couleurs notamment dans la raquette. Plus rapides, ils misaient d'avantage sur le collectif que durant la première période et pouvaient compter sur Ramirez, très percutant et efficace.

Les locaux géraient tranquillement leur avance et s'appuyaient essentiellement sur les talents de Damachoua. Un manque d'ambition qui leur suffisait néanmoins pour l'emporter 68-49.

 

VANVES - CAEN : 68-49

 

(24-8, 17-13, 10-11, 17-17).

 

Arbitres : MM Boubert et Courtois

 

VANVES : Damachoua 22, Vertus 10, Sibetchey 9, Dupont 9, Seye 7, Menema 5, Jean-Francois 4, Recoura 2.

 

CAEN : Ramirez 17, Omont 14, Naidji 5, Sauzeau 4, Seck 4, Jean-Pierre 3, Diesmis 2.

 

 

ORMES - LORIENT : 55-78 (11-12, 14-27, 7-22, 22-18).

 

¬†¬†Face √† une √©quipe d'Ormes incompl√®te, Lorient ne r√©ussit pas un bon d√©but de match. La maladresse des Lorientais ne profite √† Ormes qui perd trop de ballon. C'est quand m√™me Lorient qui passe devant par Rota (7-3). Situtala tient bien le jeu de son √©quipe mais au buzzer, Pouxviel ram√®ne son √©quipe (12-11). Apr√®s ce premier quart plut√īt moyen, ce sont les visiteurs qui prennent le match en main, tant √† l'int√©rieur que sur le jeu rapide. Mangiardi montre une belle efficacit√© dans la raquette adverse et Ormes conna√ģt des difficult√©s pour garder le cap (19-4, 12√®). Deux contres de Sautier et la d√©fense d'Ormes est en grande difficult√©. L'√©quipe locale revient quand m√™me √† 7 points par Da Silva et N'Dongu√© avant que Simon ne redonne une avance de 12 points √† la pause √† son √©quipe.

 

Bien dans son jeu, Lorient ne laisse rien √† son adversaire mais Ormes reste quand m√™me dans le match (33-47, 23√®). La suite est √† sens unique, Ghuaregbe dans le jeu int√©rieur se montre √† son avantage et la d√©fense Ormoise prend l'eau de toute part. Jusqu'au terme de ce troisi√®me quart-temps, Lorient se montre intraitable et l'√©quipe locale encaisse un 13-0. √Ä l'entame du dernier quart-temps l'√©cart est mont√© √† 27 points, c'est dire que l'issue de la rencontre n'est plus l'enjeu de la partie. Christophe Gicquel fait tourner son effectif et Ormes en profite pour limiter la casse. L'entra√ģneur Lorientais se montre tr√®s satisfait de la prestation de son √©quipe tout en relativisant : ¬ę Le r√©sultat est tr√®s satisfaisant m√™me s'il est obtenu face √† une √©quipe diminu√©e. J'avais demand√© d'appuyer sur le jeu int√©rieur et tout le monde a pu participer √† la f√™te. C'√©tait important de gagner ce match, mais il ne faut pas faire un exc√®s de confiance. Nous allons maintenant passer √† autre chose en pr√©parant la venue de Juvisy. C'est important de bien r√©ussir notre premier match √† domicile ¬Ľ.

 

ORMES - LORIENT : 55-78 (11-12, 14-27, 7-22, 22-18).

 

Arbitres : MM. Foucault et Maarawi

 

ORMES : 21 paniers/55 tirs dont 5 à trois points, 8 lancers francs/19, 21 fautes. Situtala 16, N'Dongue 9, M'Boli 11, Abena 2, Da Silva 8, Boudrouz 4, Gomez 5.

 

LORIENT : 33 paniers/60 tirs dont 4 à trois points, 8 lancers francs/20, 19 fautes. Akinocho 4, Ghuaregbe 16, Simon 17, Sautier 8, Rota 4, Pouxviel 7, Mangiardi 15, Jeanny 2, Sigiscar 5.

 

 

 

 

Retour à l'accueil