copyright_aabadoluajansi_2012_20120911182831.jpg

 

Dans la nuit du dimanche 16 Septembre à Istanbul au sein du splendide Ulker Sports Arena, le Fenerbahçe recevra le CSKA Moscou lors d'un match d'exhibition dans l'objectif de rendre un hommage mérité à Mirsad Turkcan (le meilleur rebondeur de l'Euroleague de tout les temps). Au cours de sa longue carrière en Europe, Turkcan a évolué avec le CSKA Moscou et le Fenerbahçe Ulker.

 

Dans un long entretien avec Eurohoops.net, le joueur turc Mirsad Turkcan (36 ans, 2.06 m) qui fêtera son jubilé le dimanche prochain, n'a pas manqué l'occasion pour revenir sur sa longue carrière en Europe mais il a aussi évoqué son parcours en NBA.

 

"Le club (Fenerbahçe) a décidé de retirer mon maillot et je vais leur montrer mes sentiments. C'est la première fois que Fenerbahçe a décidé de le faire et c'est le plus grand honneur de ma carrière. Le match contre le CSKA est quelque chose d'unique parce que j'ai eu deux grandes saisons à Moscou, j'aime les gens là-bas et je tiens à dire au revoir après une carrière de 19 années de cette façon " a déclaré Turkcan.

 

La chance de jouer dans le même match avec le maillot du Fenerbahçe et celui du CSKA est une fois dans une vie, mais Mirsad donnera ses ... minutes pour ses héritiers: 

 

«J'ai eu deux belles années avec le CSKA mais Fenerbahçe est mon grand amour. Bien sûr, je tiens à remercier l'organisation du CSKA, car ils vont venir ici et de passer une journée pour me dire au revoir. Je veux juste jouer avec le Fenerbahçe pendant 5-6 minutes parce que pendant les trois derniers mois de ma carrière, je ne pouvais même pas courir. Je n'aime pas faire une mauvaise impression, être hors de forme. Ce sera mieux pour moi de jouer juste un peu, pour marquer un panier facile et puis de dire au revoir ... "

 

090612-mirsad-turkcana-yeni-gorev-1.jpg

 

Cet été, un grand nombre de joueurs légendaires de l'Euroleague comme Turkcan, Siskauskas, Garbajosa, Stonerook, Burstein et bien d'autres sont partis à la retraite .... 

 

«Ce n'est pas une surprise pour moi, parce que nous avons joué pour de nombreuses années et aussi de nombreux matchs, environ 70 par saison. Il n'est pas facile de jouer dans le tempo complète pour l'Euroligue et les compétitions nationales. Je me sens toujours fatigué dans mon corps et mon esprit. Je veux rester dans la mémoire de tout le monde comme quelqu'un qui sautait tout le temps, essayait toujours pour le mieux. Je pourrais jouer pendant un ou deux ans de plus, mais ma plus grande motivation était de prendre ma retraite en tant que joueur de basket-ball dans un grand club comme le Fenerbahce. Je suis très heureux que je suis âgé de 36 ans et en bonne santé. Je veux profiter de ma vie et de mes enfants et je ne voulais pas prendre le risque d'un préjudice grave ".

 

axspo023.jpg

 

Mirsad a débuté sa carrière en 1993 dans le plus grand rival de Fenerbahçe qui est Efes Pilsen là où il a joué pendant six ans et après sa saison dans la NBA, il retourne en Europe pour le Racing Paris (2000-01), le CSKA Moscou (2001-02 et 2003-04 ), Montepaschi Siena (2002-03) et le Dynamo Moscou (2004-05) avant de signer en 2005 à sa dernière équipe préférée le Fenerbahçe Ulker.

 

Mirsad Turkcan est le premier joueur turc a avoir signé pour une équipe de la NBA et il détient le record de rebond en Euroligue, ayant 1,287 de sa carrière soit 235 de plus par rapport au deuxième dans ce classement. Malgré cette performance historique, il n'est pas accroché sur ces chiffres. 

 

"Les fans ont beaucoup de raisons de me souvenir, mais pour moi, la meilleure chose est que tout le monde en Europe estime que j'étais un joueur qui travaille dur. Les archives sont derrière moi maintenant et tout va être détrôné un jour. J'espère que les jeunes joueurs qui jouent en ce moment vont l'atteindre bientôt. Je leur souhaite de la santé et bonheur. Pour moi, ces statistiques sont simplement une belle partie de ma vie ".

 

Turkcan a fait le plus grand pas dans sa carrière en 1999 en signant avec les Knicks de New York. Il a disputé seulement 7 matchs, puis il a été échangé aux Bucks de Milwaukee avec lequel a joué 10 matchs de plus avant de revenir en Europe.

 

«C'est ma grosse erreur. Maintenant, quand je pense à ma carrière, je le reconnais. En NBA, il est important d'être au bon endroit, au bon moment. Je n'y étais pas et je suis désolé pour cela. Je suis revenu en Europe et j'ai eu une grande carrière. J'ai rencontré de grands entraîneurs et joueurs, mais je pense que j'aurais pu avoir la chance de jouer en NBA pour 5 à 6 ans si j'étais dans une autre équipe. En fin de compte, je ne regrette rien ".

 

Et comment ça sera la reconversion d'un joueur qui a passé ses 19 dernières années à jouer au basket professionnel? 

 

«Je resterai dans le milieu du basket-ball. Je serai le directeur des relations entre l'Euroligue et le Fenerbahçe. Je suis heureux que je reste impliqué dans le basket-ball. Je pense que je vais être meilleur parce que je connais le milieu du basket-ball européen et mondial ".

 

Alors, quelles sont tes impressions sur la nouvelle équipe de Fenerbahçe Ulker ...?

 

 «Nous avons de grands joueurs. Mike Batiste, David Andersen, Bo McCalebb et Romain Sato. Ils sont des joueurs très expérimentés et de qualité. Nous avons aussi de bons joueurs turcs et le nouvel entraîneur Simone Pinigiani qui est l'un des meilleurs entraîneurs en Europe. Nous avons juste besoin d'avoir une bonne cohésion et je pense que nous le ferons, parce que beaucoup de nos joueurs aiment gagner. En outre, le championnat turc sera difficile cette saison, car Besiktas Istanbul,  Efes Anadolu Pilsen et Galatasaray Istanbul ont créés de bonnes équipes, mais aussi Banvit qui est une équipe forte. En Euroligue, il y aura beaucoup de défis pour nous. Je pense que c'est le moment pour le Fenerbahce de réaliser quelque chose de grand cette saison. Notre objectif est le Final Four. Pourquoi pas? Nous avons beaucoup de gars qui savent jouer dans les grands matches ".

 

Mais la concurrence sera rude. Fenerbahçe Ulker a dépensé beaucoup d'argent, mais aussi le CSKA, Barcelone, Olympiakos, le Real Madrid, le Panathinaikos ont beaucoup de chances d'être à Londres et d'obtenir le trophée.

 

 «Je ne regarde jamais les budgets. La chose la plus importante est la cohésion. Et je pense que nos joueurs turcs se connaissent et peuvent faire fonctionner avec nos nouveaux joueurs. En règle générale, je pense qu'il ya 7-8 équipes qui ont la qualité pour gagner l'Euroligue. Bien sûr, nous avons de bonnes chances, mais il est encore trop tôt pour établir des prévisions ".

 

 

 

 


Retour à l'accueil