hp2_wolves_ds1_121220.jpg

 

Le chiffre 13 n’a donc pas porté chance au Thunder. Après 12 victoires de suite la belle série des hommes de Scott Brooks a pris fin cette nuit dans le Minnesota. Les Wolves, séduisants (27 passes décisives), l’emportent 99 à 93 face à une équipe d’OKC privée de Kevin Martin.

 

Le trio Alexei Shved (12 points, 12 passes et 7 rebonds), Nikola Pekovic (24 points et 10 rebonds), Kevin Love (28 points, 11 rebonds et 7 passes) a mis les Wolves sur de bons rails dès le premier quart temps donnant 12 points d’avance à leur équipe.

 

Mais petit à petit, OKC va revenir dans le match derrière un Kevin Durant (33 points, 7 rebonds et 6 passes) qui est monté en puissance au cours du match malgré la bonne défense d’Andreï Kirilenko. Russell Westbrook n’est lui pas passé loin du quadruple double (30 points à 9/28 (!), 11 rebonds, 9 passes et… 8 balles perdues) en tombant à nouveau dans ses travers. Malgré ça, les deux All Stars et Serge Ibaka (14 points, 9 rebonds et 5 contres) vont réduire l’écart à 3 petits points au milieu du quatrième quart temps.

 

C’est alors que J.J. Barea (18 points, 4 rebonds et 2 passes) s’est rappelé au bon souvenir de ses années texanes. A lui seul, il va offrir la victoire aux siens et éteindre les espoirs du Thunder scorant 14 de ses 18 points dans le money time.

 

Avec cette victoire, Minnesota confirme tout le potentiel que tous les analystes lui prête. Reste à voir si ils peuvent enchaîner et être épargner par les blessures.

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil