457770089.jpg

C’est un petit événement. Portland a perdu. Complètement dominés en première mi-temps, les Trail Blazers se réveilleront durant les deux quart-temps suivants mais ne pourront empêcher la défaite 120-109 face à des Wolves déchaînés. Kevin Love remporte donc son duel avec LaMarcus Aldridge (15 points à seulement 7/22 et 14 rebonds) grâce à un match tout simplement énorme : 29 points, 15 rebonds et 9 passes.

 

Nikola Pekovic en rajoute une couche avec 30 points et 9 rebonds (72 à 34 pour les Wolves dans la peinture) tandis que Kevin Martin y va de ses 22 points pour Minnesota qui aura mené de jusqu’à 32 points dans le deuxième quart-temps. Damian Lillard poursuit sa série de gros matchs avec 36 points 6 passes et 6 rebonds, Nicolas Batum termine à 20 points et 6 rebonds dans la première défaite de Portland en 6 matchs.

 

Les 24 premières minutes se résument en deux mots : Kevin Love. À la mi-temps, le joueur en est à 17 points, 11 rebonds et 8 passes. Minnesota imposera un méchant 42-12 aux Blazers durant le deuxième quart-temps pour prendre le large 62-30 à 5 minute de la pause. Les shoots longue distance sauvent l’honneur des Blazers en seconde mi-temps mais il est déjà trop tard. Lillard inscrit 17 points dans le 3e quart-temps et ramène son équipe à 86-75 à 2″04 de la fin de la période. Mais les Wolves ont également des ressources et les 3-points de Martin puis de J.J. Barea redonnent 22 points d’avance à Minnesota.

 

Nicolas Batum parviendra à couper l’écart à 5 points avec 46 secondes à jouer dans le match mais les Wolves terminent tranquillement leur match aux lancers-francs.

 

 

 

 

Retour à l'accueil