451497867_10.jpg

Kevin Love a enfin gagné contre Kevin Garnett après 5 ans de défaites face à l’ancien Timberwolf. Love inscrit 17 points, prend 7 rebonds et distribue 4 passes en 28 minutes de jeu et Minnesota bat Kevin Garnett pour la première fois depuis que ce dernier a quitté la franchise en 2007, 111-81, au Target Center.

 

Garnett termine à 8 points et 8 rebonds en 21 minutes et aura passé tout le match à essayer d’énerver Kevin Love, en vain cette fois-ci. Privés de Deron Williams, Andreï Kirilenko, Brook Lopez et Jason Terry, les Nets n’avaient de toute façon pas grand chose à espérer de ce match. Rapidement derrière, Brooklyn shoote à… 21% sur le premier quart-temps et perd la balle 9 fois (20 balles perdues dans le match !). Love en profite avec 9 points et 11 rebonds lors de ses 12 premières minutes de jeu.

 

57-37 à la mi-temps pour Minnesota. Nikola Pekovic est précieux avec 15 points et 7 rebonds. Garnett écope d’une technique après une énième provocation dans le 3e quart-temps, qui s’en suivra par un 16-0 des Wolves dans le troisième quart-temps. Minnesota score 6 points sur la possession après la technique avec un 3-points assassin de Kevin Martin, 65-43. Ricky Rubio (12 points 8 passes) y va se son shoot lointain puis de son lay-up sur Paul Pierce pour donner l’avantage 75-43 à son équipe. Minnesota comptera jusqu’à 37 points d’avance dans le match.  Seuls points positifs pour les Nets dans ce match, les 16 points d’Andray Blatche et les 15 points de Joe Johnson.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil