100826_81_104260_81.jpg

Match à sens unique avec un énorme carton de la part des Timberwolves d’entrée de match : Kevin Love (25 points à 8/17 et 13 rebonds), Kevin Martin (27 points à 11/23 et 5 rebonds) et leurs coéquipiers infligent un violent 47-23 dans le premier quart-temps (oui oui, le premier, qui dure 12 minutes) pour finalement s’imposer 113-90.

 

Grâce à cette victoire facile, Minnesota efface une série de 22 défaites contre les Lakers chez eux (les Wolves n’avaient pas remporté de match au Staples Center depuis le 2 décembre 2005 !) Ricky Rubio ajoute un triple-double au carnage avec 12 points, 14 passes et 10 rebonds. Nikola Pekovic ajoute lui aussi un double-double avec 14 points et 10 rebonds.

 

Les Lakers sont à la ramasse dans tous les secteurs du jeu avec un vilan 38% de réussite aux tirs. Jodie Meeks (16 points) et Steve Blake (19 points dont cinq trois-points) sauvent les meubles pendant que Steve Nash sort sur blessure (au dos) au bout de 13 minutes de jeu.

 

 

wolves-vs-lakers.jpg

 

 

 

Retour à l'accueil