lucabanchieb13.jpg

Comme les autres années, Milan jouera bien le Top 16 de l'Euroleague cette saison. L'équipe italienne dirigée par Luca Bianchi est venu à bout des allaemands de Bamberg hier soir grâce à une excellente prestation de l'intérieur nigérian Gani Lawal, auteur d'un double-double (17 points et 10 rebonds pour 27 d'évaluation). Les milanais qui accueilleront le Final Four 2014 devront se batailler encore très dur lors de la phase du Top 16 pour espérer se qualifier aux playoffs qui s'annoncent déjà explosifs.

 

EA7 Armani Milano 74 - 73 Brose Baskets Bamberg

 

​20-23 | 37-34 | 51-52 | 74-73

 

Milan devait gagner pour assurer sa place en Top 16, Bamberg devait gagner pour continuer à y croire : tel était l'enjeu de ce match capital pour les deux équipes.

 

Et ce sont les visiteurs qui se montrent dangereux en collant un 7-0 dès l'entame de match à l'initiative d'Anton Gavel. Mais Milan ne laisse pas son adversaire s'échapper et recolle au score avec Keith Langford pour terminer le quart temps avec 3 points de retard (20-23).

 

Le second quart temps commence mieux pour les locaux qui profitent d'un Gani Lawal en forme pour reprendre le dessus sur Bamberg et rentrer aux vestiaires avec un petit avantage (37-34).

 

De retour des vestiaires, les visiteurs resserrent leur défense pour être repasser devant à la 25ème minute (41-42) avec un très bon Rakim Sanders. Côté Milanais c'est Curtis Jerrells qui tient la barre et Bamberg termine le troisième quart avec un petit point d'avance (51-52).

 

nicolo-melli-celebrates-ea7-emporio-armani-eb13.jpg

Le dernier acte est tout aussi palpitant et plein de rebondissement dans ce match joué au coude à coude. Les deux équipes se neutralisent et Bamberg entre dans la dernière minute avec un petit avantage (69-73). Et c'est dans ces moments-là que l'on reconnaît les grandes équipes. Poussé par les quelques 6 600 supporters présents dans la salle, Milan va réaliser le coup parfait dans la dernière minute avec Alessandro Gentile et Nicolo Melli qui profitent bien de la fébrilité des joueurs de Bamberg. Les allemands prennent des shoots précipités et font des fautes après leurs échecs. Les Italiens ne tremblent pas devant la ligne des lancers francs et leur présence au rebond leur offre cette victoire dans le Money-Time.

 

Dans un match très serré où l'on a vu les équipes mener chacun leur tour au quart temps, c'est Milan qui à le dernier mot et valide sa qualification pour le tour suivant. Bamberg devra battre Kaunas lors de la dernière journée et attendre les autres résultats pour espérer encore pouvoir continuer en Euroleague.

 

MVP du match, l'intérieur nigérian Gani Lawal a joué avec 17 points - 10 rebonds pour 27 dévaluations.

 

 

 

Retour à l'accueil