640w_michiganmichiganstate2012jpg-082222cdfd734795.jpg

 

Michigan State n’était pas considéré comme un réel candidat au titre cette saison. Les Spartans pointent pourtant désormais seuls en tête de la conférence la plus relevée du pays, la Big Ten, avec déjà victoires dans cette ligue. La dernière en date est sans doute la plus marquante. Les hommes de Tom Izzo ont ridiculisé leur grand rival, Michigan, par 75 à 52.

 

Dans leur antre de Lansing, les Spartans ont fait la course en tête de la première à la dernière seconde et ont joué le match parfait face à une équipe qui fait pourtant parti de l’élite de la NCAA. Michigan State s’est rapidement détaché en première période pour finalement mener à la pause de quatorze points, 38 à 24. Alors que la partie était déjà bien mal engagée pour les Wolverines, elle a tout simplement tourné au carnage en deuxième mi-temps. L’écart a grimpé au delà de trente points dans une ambiance de feu avec les chants de la tribune étudiante de Michigan State. Gary Harrys, 17 points, et Derrick Nix, 16 points, ont été les grands artisans de la victoires des Spartans, sans oublier la fabuleuse défense de Branden Dawson sur les extérieurs adverses. Seul Trey Burke a surnagé pour Michigan avec 18 points et 4 passes décisives. Tim Hardaway Jr. et Glenn Robinson III ont été limités à 2 points chacun, leur plus faible total de toute la saison.

 

Les deux équipes auront un weekend qui s’annonce plutôt tranquille. Michigan State se déplace à Nebraska et Michigan accueille Penn State, soient les deux plus faibles équipes de la conférence. De quoi engranger une nouvelle victoire avant d’attaquer la dernière ligne droite de la saison.

 

 

Source: BasketAmericain.com 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil