hpg1314-james01-det-131203.jpg

Sans paillettes, les Pistons ont pu compter sur Kyle Singler (18 points), Andre Drummond (10 points et 18 rebonds) et sur 5 autres joueurs à plus de 10 points pour battre Miami en Floride, 107-97. Une victoire qui met fin à la série d’invincibilité du Heat (10 victoires).

 

Greg Monroe et Rodney Stuckey ont chacun inscrit 16 points, Josh Smith et Brandon Jennings 15. Detroit comptera jusqu’à 18 points d’avance avant que Miami ne se réveille pour remonter à 3-points dans le 4e quart-temps, sans pour autant réussir à réellement prendre le pas sur le match. À Miami (sans Wade), LeBron James et Michael Beasley marquent 23 points mais le Heat est trahi par sa plus faible adresse sur un match cette saison : 44% de réussite aux tirs.

 

Miami compte même plus de ballons perdus que de shoots réussis dans le premier quart-temps (12 de ses 16 premiers shoots sont manqués) et se retrouve rapidement à moins 11. Pourtant, l’adresse de Detroit n’est pas non plus très folichonne : 48% sur le quart-temps. En second quart-temps en revanche, les Pistons imposent leur rythme avec un 8-0 pour commencer, qui donnera 18 points d’avance à la franchise du Michigan. 54-43 à la pause. Les 14 points de James dans le 2e quart évitent la déroute.

 

En retard de 11 points au retour de James dans le dernier quart-temps (à 7’58), le Heat passe rapidement à moins 7 et le score passe à 89-82.Un dunk de James remet ensuite le Heat à 3-points 91-88 à 6 minutes et 16 secondes du buzzer mais les Pistons inscrivent ensuite les 5 points suivants et l’interception de Brandon Jennings sur le MVP en titre scellera le sort du match. Chris Bosh s’en sort avec 14 points sur la rencontre, Ray Allen 12. Andre Drummond lui, prend plus de rebonds que n’importe quel trio du Heat et les Pistons remportent aussi le duel des rebonds, 46 à 34.

 

 

 

Retour à l'accueil