z_bo_670_112013.jpg

Première défaite à domicile de la saison pour les Golden State Warriors, battus en prolongations par les Memphis Grizzlies 88 à 81. Golden State était privé de Stephen Curry et les Grizzlies en ont profité pour s’imposer face à un concurrent direct deux jours après leur victoire face aux Clippers. Memphis a maintenant un bilan de 7 victoires et 5 défaites contre 8 victoires et 4 revers pour les Warriors.

 

C’est Mike Conley (19 points) qui a été décisif en prolongation avec un tir à trois points à 96 secondes de la fin qui a mis les Grizzlies définitivement en tête avec derrière deux jump-shots de Tayshaun Prince pour une 11ème victoire de rang des Grizzlies sur les Warriors.

 

Zach Randolph poursuit sur sa lancée avec 21 points, 12 rebonds, bien épaulé à l’intérieur par Marc Gasol, 18 points et 11 rebonds. Memphis a compensé sa grande maladresse (38.6%) par une belle présence à l’intérieur et au rebond offensif avec 16 prises et seulement 6 ballons perdus ce qui est excellent sur un match en prolongation.

 

Memphis a été mené une grande partie du match avant de revenir en troisième quart et de passer devant en début de dernier acte. Après un shoot à trois points de Mike Miller ils ont compté 7 points d’avance à 10 minutes du terme. Klay Thompson et Harrison Barnes ont vite ramené les Warriors dans le sillage pour nous offrir 7 dernières minutes à suspense. 7 dernières minutes d’un spectacle assez mauvais puisqu’il n’y a eu aucun panier inscrit lors des 5 dernières minutes, les deux équipes laissant passer leurs chances de plier le match. Andre Iguodala a notamment forcé un shoot au buzzer avant que Memphis n’assure en prolongation.

 

Ce sont Klay Thompson et David Lee qui ont mené la danse pour les Californiens avec respectivement 19 et 18 points tandis qu’Andrew Bogut compile 12 points et 14 rebonds et Barnes ajouté 19 unités. Repositionné à la mène Iguodala a distribué 14 passes mais marqué seulement 7 points à 3/14.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil