delaneytv2.jpg

Bayern Munich 82 – 68 Unicaja Malaga

 

(26-15 | 17-17 | 24-22 | 15-14)

 

Nouveau match entre deux équipes à égalité mais comptant deux victoires pour une défaite. Si Zoran Dragic ouvre la marque pour malaga sur un lay up, Robin Benzing lui répond aussitôt à trois points. Sur une nouvelle réponse du Bayern par John Bryant, le club bavarois va commencer à creuser un petit écart, puis malgré un Vladimir Stimac désireux de revenir dans le match, Malaga va au contraire encaisser un 10-0 qui sera interrompu par Fran Vazquez. Grace à des lancers de Jayson Granger en fin de quart temps, Malaga ne compte que 11 points de retard 26-15 au bout des dix premières minutes.

 

Jayson Granger encore lui assène une petite banderille à trois points, malheureusement pour les espagnols, Bryce Taylor va donner 16 points d’avance aux allemands, puis c’est à Jayson Granger de faire à nouveau passer malaga sous la barre des 10 points. Laisser revenir Malaga, voilà bien une chose impossible pour le Bayern et finalement le score se termine sur le même écart que le premier 43-32.

 

Les allemands reviennent sur le parquet avec tout autant d’intentions  et vont à nouveau creuser l’écart pour atteindre cette fois 17 points sur un panier de Nihad Djedovic. Malcolm Delaney continue à provoquer des fautes (11 au total) et enfile les lancers comme des perles, ce qui permet à Munich de conserver son avance malgré les tentatives de Jayson Granger. Le Bayern vire alors en tête à dix minutes de la fin sur le score de 67-54.

 

Le Bayern va tranquillement gérer les dix dernières minutes profitant de la maladresse espagnole, malgré quelques trois points bien senti et c’est sur des lancers que Bryce Taylor va conclure le match 62-68.

 

Le MVP du match est Malcolm Delaney qui cumule 19 points à 14 sur 15 aux lancers, 11 fautes provoquées pour 30 d’évaluation.

 

Pour les espagnols, Jayson Granger termine avec 14 points et 11 d’éval.

 

Les Highlights

 

 

 

 

Retour à l'accueil