14056927-standard.jpg

Après le séisme du départ de LeBron James, on aurait pu croire Pat Riley et sa team aux abois, mais le Heat a bien redressé la barre en s’assurant de garder Chris Bosh dans la foulée. Tout est à refaire ou presque au niveau de l’effectif, mais les dirigeants floridiens on désormais les poches pleines  de dollars et la tête pleine d’idées pour rebâtir l’équipe au plus vite. Pour preuve, Miami se serait mis sérieusement en chasse pour Luol Deng, afin de lui proposer de prendre le poste vacant d’ailier titulaire laissé par le King.

 

Si on sait que le Heat avait tâté le terrain auparavant, pour voir ce que pensait l’ailier anglais d’un séjour en Floride, on sait désormais que depuis la décision de LeBron James, Miami a rejoint officiellement la liste des courtisans les plus assidus pour Deng, liste qui comprendrait entre autres Dallas, Atlanta, ou Phoenix.

 

Et pour cause, Miami a des arguments en béton qui peuvent tout à fait attirer Luol Deng, celui-ci étant à la recherche d’un second souffle depuis sa fin de saison cauchemardesque en 2013 (où on l’avait quitté presque mourant à l’hôpital après une ponction lombaire ratée), et son départ en queue de poisson de Chicago la saison dernière, suivi d’un séjour sans saveur dans une morose franchise de Cleveland qui a retrouvé des couleurs depuis.

 

Vu son pédigrée et on âge encore relativement jeune (29 ans), Luol Deng demandera surement un contrat assez musclé, mais le Heat a bien montré qu’il n’avait pas peur de remettre la main à la poche en filant tout de même 118M$ sur 5 ans à Chris Bosh, le but étant de garder une équipe la plus compétitive possible pour continuer à  jouer le haut de tableau.

 

On voit donc que malgré la dévastation engendrée par le départ de LeBron James, Miami a toujours confiance en la qualité de organisation, et en la culture de la gagne initiée depuis quelques saisons par le tandem Riley/Spoelstra. La franchise vise des joueurs à valeur ajoutée immédiate comme Deng dans ce marché estival, c’est bien la démonstration que la volonté est intacte et qu’on devrait voir un Heat remonté et à bloc dès la saison prochaine.

 

Source : bleacherreport.com

 

 

 

Retour à l'accueil