lmsp 1883470 1 apx 470Sur la photo, l'ailier intarnational Centrafricain de Le Mans, Max Kouguere

 

Un tee-shirt, une casquette, un gilet, des chaussettes... Tout vêtement de couleur orange fera l'affaire. En lançant l'opération « tous en orange », le MSB demande en effet à tous ses supporters de « se vêtir d'un vêtement de couleur orange » mardi prochain (20h30) et surtout de faire « un maximum de bruit. » Puissent les sifflets de mardi dernier se transformer en applaudissements nourris mardi prochain. Car un appui sonore et sans faille du 6e homme ne sera vraiment pas de trop pour essayer de battre une deuxième fois le champion de France en titre nancéien.

 

 

Les chiffres. À Nancy, le MSB a « gobé » 18 rebonds offensifs, dont 5 pour le seul Lombahe-Kahudi. Lors du premier acte, Nancy a été maintenu à 19 points chez lui. Entre la 10e et la 20e, les Lorrains n'ont inscrit que trois paniers et deux lancers. Alors qu'il tournait à 82 % de réussite aux lancers en phase régulière, Pape-Philippe Amagou signe un étonnant 3/10 alors que Sommerville cumule un peu enviable 3/8. À Nancy, le MSB gagne aussi le match des bancs (33-16).

 

 

Nancy viendra en avion. À l'heure où la récupération et la fraîcheur physique pourraient s'avérer primordiales, le Sluc Nancy viendra au Mans par avion privé mardi matin.

Diot courtisé par l'Asvel ? Non qualifié pour les playoffs, Villeurbanne travaille déjà sur sa prochaine saison. Devant composer avec une masse salariale de 2M€ et sans la moindre Coupe d'Europe à proposer, l'Asvel, en attendant de savoir si Léo Westermann et Kim Tillie resteront ou pas, aurait déjà contacté Antoine Diot en fin de contrat avec le MSB. À suivre...

 

 

Roanne veut faire revenir Amagou. Sur la toile, il se chuchote aussi que la Chorale Roanne, après l'avoir perdu l'été dernier, aimerait bien faire revenir Pape-Philippe Amagou (1,85m, 27 ans). L'ancien manceau aurait même reçu une offre d'un contrat de 3 ans. À Nancy, le Franco-Ivoirien tournait à 10,9 pts, 2,6 passes et 4,2 fautes provoquées en phase régulière.

 

 

 

 

Retour à l'accueil