349097

 

Après sa blessure de la saison dernière lors des playoffs du championnat de France de National 1 qui l'avait privé du Tournoi qualificatif pour l'AfroBasket, l'arrière international Centrafricain Lionel Bomayako se prépare à faire son retour sur les parquets. L'ancien Guard de Fairleight Dickinson University (NCAA) avait rejoint le BCO  au milieu de la saison dernière en raison de l'indisponibilité de DeRon Hayes. Toujours aussi déterminé et disponible, Bomayako est considéré comme étant l'un des meilleurs arrières de sa génération en République Centrafricaine, son professionnalisme et son esprit de leadership lui ont permis d'être désigné capitaine des "Bamaras" (Fauves) par le staff technique de l'équipe nationale lors du dernier championnat d'Afrique.

 

Bien connu en France pour avoir évolué à Nanterre, Besançon ou encore Quimper, il a tourné lors du dernier AfroBasket à 7.3 points et 1.3 rebonds de moyenne.

 

Bomayako a également disputé huit rencontres à Zurich la saison dernière, en deuxième division suisse (23.9 points, 2.8 rebonds et 2.6 passes) avant de s'engager comme pigiste à Orchies. Il avait beaucoup contribué à la qualification du club Orchésien au Final Four de National 1 lors de la saison 2011-2012. En attendant son retour, le shooteur Centrafricain continue de travailler dans l'objectif d'atteindre ses nouveaux objectifs. Joint aujourd'hui par téléphone, Lionel Bomayako nous a confirmé son état de forme et se dit très heureux de faire son retour. Actuellement free-agent et convoité par plusieurs clubs dont certaines équipes professionnelles françaises, Bomayako veut se donner du temps pour analyser les différentes offres. Au vu de son immense expérience et de son talent, il n'aura aucune difficulté à trouver une équipe ambitieuse.

 

La rédaction de News Basket Bêafrika lui souhaite un bon retour sur les parquets dans l'espoir de le revoir très bientôt sous les couleurs des Fauves de Bas-Oubangui lors du camp de préparation pour l'AfroBasket 2013 qui se tiendra à Abidjan en Côte d'Ivoire.

 

 

 

Retour à l'accueil