diamantidis_spanoylis.jpg

Après trois journées, les équipes phares du championnat grec sont bien présentes.

 

OLYMPIACOS 3V – 0D

 

Grâce à une grosse défense, l’Olympiacos s’est imposé lors de ses 3 premiers matchs, n’encaissant que 54.33 points par match. Matt Lojeski est une pièce importante de ce début de championnat inscrivant 14.67 points par match, l’ailier belge qui a débarqué cet été en provenance d’Ostende semble s’adapter rapidement. Le plus gros carton est à mettre à l’actif de Stratos Perperoglou avec 22 points à 8/8 aux shoots pour 30 d’évaluation lors de la victoire 99-61 face à Ikaros

 

 

PAOK 3V – 0D

 

3 victoires, mais le PAOK a dû s’employer face à l’Aris en allant chercher une prolongation après avoir été malmené tout le match. L’élément majeur de ce début de saison est le meneur Kostas Charalampidis qui cumule 18.67 points de moyenne et 4.3 passes. La belle perf est à mettre à l’actif du pivot Georgios Bogris auteur de 21 points 8 rebonds pour 24 d’éval lors de la victoire face à l’Aris

 

 

ARIS SALONIQUE 2V – 1D

 

Outre sa défaite face au PAOK, l’aris a connu deux victoires difficiles face à Drama et Dimoulas. Il lui aura fallu un bon Michalis Pelekanos pour s’imposer avec ses 15 points de moyenne.

 

 

PANIONIOS 2V – 1D

 

Bon début de saison pour le Panionios qui a connu la défaite lors de la troisième journée face à Drama s’inclinant 76-63. Le club peut s’appuyer sur Errick McCollum qui est à 19 points de moyenne. A noter les performances de Landon Milbourne (ex-Limoges) qui 11 points de moyenne et prend 9 rebonds.

 

 

PANATHINAIKOS 2V – 1D

 

Après un premier match compliqué contre l’Olympiakos durant lequel ils auront eu du mal à atteindre les 45 points, les joueurs du Pana se sont depuis rattrapés, battant le Panelefsiniakos 74-35 puis Trikala 88-68. Pour l’instant c’est le collectif qui prime, puisque tout le monde apporte sa pierre sans qu’aucun joueur ne domine vraiment les autres. Seul Dimitris Diamantidis franchi la barre des 10 points de moyenne. La meilleure perf est à mettre à l’actif de l’ailier Vlantimir Giankovits avec 17 points et 11 rebonds pour 21 d’éval  contre Trikala.

 

 

DRAMAS 2V – 1D

 

Malgré une défaite face à l’Aris, Dramas débute bien la saison et peut s’appuyer sur un duo Lazeric Jones – Christian Polk auteurs respectivement de 12.33 et 12.66 points par match. A noter la bonne performance d’Edin Bavcic (ex-Limoges) auteur de 11 points et 10 rebonds pour 21 d’éval lors de la dernière victoire face au Panionios.

 

 

APOLLON PATRAS 2V – 1D

 

Début de saison prometteur pour Patras malgré une défaite étonnante face à Ikaros 72-64, mais le club va pouvoir s’appuyer sur son meneur Christian Polk auteur de 15.66 points de moyenne et auteur d’un gros match contre Colossus avec 26 points pour 29 d’éval.

 

 

RETHYMNO 2V – 1D

 

Le club va pouvoir s’appuyer sur son arrière Justin Hurtt (16 points de moyenne), car malgré une défaite logique contre le PAOK, le club fait un début de championnat prometteur… Mais bien sûr ce n’est que la troisième journée. La grosse perf est à mettre au crédit de Gabe Pruitt, lors de la victoire face à Ikaros, le meneur américain avait inscrit 20 points distribué 8 ballons pour 29 d’éval.

 

 

Ikaros, Dimoulas et Panelefsiniakos sont tous les trois avec une victoire au compteur, quant à Colossus, Trikala et Ilisiakos, tous trois sans victoires pour l’instant la saison risque d’être longue, mais pour Colossus, rien de surprenant le club étant en proie à de gros problèmes financiers, ils avaient étaient un temps interdit de recrutement.

 

A noter la 8ème place de l’Olympiakos malgré ses 3 victoires, en effet le club s’est vu retirer 2 points.

 

 

 

Retour à l'accueil