2013_03_15_LF_Montpellier_125.JPG

Avant de recevoir Lattes-Montpéllier, les joueuses de Valérie Garnier n'avaient pas droit à l'erreur si elles veulent revenir à la hauteur de leurs adversaires du soir au classement de la LFB.

 

Dans un début de rencontre électrique, ce sont les Montpellieraines qui se montrent en premier agressives à l'image de la médaillée d'argent olympique Emilie Gomis chaude bouillante (4-0), mais Endy Miyem répond de suite grâce un panier en toute finesse. Les deux équipes se livrent alors un duel rude et dans ce jeu, c'est Lattes-Montpellier qui se montre de nouveau plus convaincant à l'image de Géraldine Robert très percutante (11-5). Bien servi dans la raquette, Emmeline Ndongue remet Bourges sur le droit chemin mais les joueuses du coach Valery Demory ne tremblent et continuent leur festival offensif. A la fin du premier quart temps, le score est de 20 à 15 en faveur de Lattes-Montpellier.

 

Dans le deuxième quart temps, Bourges multiplie les pertes de balles (10) et ne parvient pas à prendre la commande de la rencontre face à des sérieuses candidates au titre plus que jamais déterminées. Poussé par un public du prado fidèle à ses couleurs, Bourges tente de réagir par l'intermédiaire de Céline Dumerc mais Montpellier n'abdique pas et enfonce le clou à deux reprises grâce à un 2/2 à trois d'Edwige Lawson-Wade. Victime d'une faute, l'arrière anglaise de Bourges Johannah Leedham est envoyé sur la ligne des lancers francs, mais elle rate son deuxième tir avant que Virginie Bremont calme les ardeurs du public de Prado très mécontent par certaines décisions du corps arbitral. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 33-22 en faveur des visiteurs.

 

2013_03_15_LF_Montpellier_088.JPG

Au retour des vestiaires, les Montpellieraines font parler de leur puissance offensive en infligeant un 11-6 aux Tango en trois minutes du troisième quart temps et prennent définitivement le contrôle de la rencontre face à une équipe de Bourges diminuée par la sortie sur blessure (au nez) de sa meilleure scoreuse Endy Miyem. Nouveau coup dur pour Bourges déjà très affaibli par l'absence de Stella Kaltsidou (indisponible toute la saison en raison d'une grave blessure au genou gauche). La suite du match ne changera pas la donne et Lattes-Montpellier qui aura été solide de bout en bout ce soir, remporte finalement ce duel au sommet sur le score de  67-55, et conforte ainsi son fauteuil de leader de la LFB. Les joueuses de Bourges s'envoleront ce samedi matin pour Ekaterinbourg en Russie pour le compte du Final Eight de l'Euroleague. Elles affronteront les joueuses du Fenerbahçe le mercerdi prochain à 16H 30.

 

Auteur d'un superbe match, Géraldine Robert termine avec 14 points dont 6/11 aux tirs, 2/2 aux lancers francs, 10 rebonds, 2 interceptions et 23 d'évaluation en 26.35 minutes. Elle a été bien épaulée par Fatimatou Sacko qui est passé tout près d'un double-double (13 points, 8 rebonds et 17 d'évaluation en 25.12 minutes). Emilie Gomis ajoute 9 unités, 2 passes et 2 interceptions en 26.38 minutes).

 

2013_03_15_LF_Montpellier_011.JPG

De son côté, Bourges a été guidé par Emmeline Ndongue, auteur de 12 points dont 5/8 aux tirs, 2/2 aux lancers francs, 2 passes, 8 rebonds et 18 d'éva en 36 minutes de jeu. Malgré sa sortie un peu prématurée, Endy Miyem termine avec 10 points dont 4/6 aux tirs, 2/2 aux lancers francs en 12.35 minutes. Céline Dumerc signe 9 points, 7 passes décisives et 3 interceptions. Romane Bernies (4pts, 5rbds, 19 min), Johannah Leedham (9pts et 4rbds), Stephany Skrba (4pts, 4rbds), Marissa Coleman (6pts, 2int et 4rbds).

 

 

 

Retour à l'accueil