110413_atphi_670x377.jpg

Fin de série pour les Philadelphia Sixers qui ont subi la loi des Golden State Warriors et surtout de leur ancienne star, Andre Iguodala. Ils s’inclinent lourdement 110 à 90, mettant fin également à leur série de 5 victoire de rang face aux Californiens au Wells Fargo Center.

 

Iguodala a fait souffrir son ancienne franchise en signant un record de carrière avec 7 tirs à trois points réussis pour un total de 32 points. Stephen Curry n’a pas été en reste puisqu’il signe un triple-double avec  18 points, 12 assists et 10 rebonds, de même que David Lee et Klay Thompson qui marquent respectivement 18 et 15 points.

 

Dans le sillage d’Iguodala les Warriors ont pris 14 points d’avance dans le premier quart puis 24 à la pause avec 27 points d’Iggy. Cette fois il n’y a pas eu de comeback pour Philly qui avec 35.2% aux tirs ne pouvait pas espérer grand chose, surtout quand l’adversaire du jour rentre 15 tirs à trois points. Du coup l’écart a même culminé à 39 points.

Evan Turner et Michael Carter-Williams sont encore une fois les meilleurs marqueurs des locaux avec 18 points chacun. Mais MCW a manqué 13 de ses 17 tirs et commis 6 pertes de balle. Spencer Hawes et Thaddeus Young n’ont pas été plus en réussite avec respectivement 1/6 et 3/10 aux shoots. Philly a eu le plus grand mal a trouvé la solution offensivement en faisant bien moins tourner le ballon que lors des premières rencontres et en prenant beaucoup de mauvais shoots en première intention.

 

 

warriors1.png

 

 

 

Retour à l'accueil