111813_bogut_670.jpg

Normalement réputé difficilement prenable, l’Energy Solutions Arena de Salt Lake City n’a plus grand chose d’invincible cette saison avec une victoire et désormais 11 défaites au compteur pour Utah (3e d’affilée), après un énième revers face aux Warriors de Stephen Curry (22 points à 7/15, 8 passes et 6 rebonds) cette nuit, 98-87. A noter que le meneur a dû quitter ses coéquipiers après que Marvin Williams lui soit tombé dessus mais il devrait être présent demain soir.

Pour leur premier match sans Jermaine O’Neal, les Warriors s’en sortent très bien avec 14 points et 14 rebonds de David Lee et 8 points 13 rebonds et 4 contres pour Andrew Bogut. Les deux intérieurs ont complètement neutralisé leurs vis-à-vis Enes Kanter (10 points 7 rebonds) et Derrick Favors (8 points 6 rebonds). Après un premier quart remporté 22-19, les Warriors vont enchaîner une série de… 30 à 9 dans le deuxième grâce à un 6/8 derrière la ligne.

 

Le Jazz connaît une bonne période au retour des vestiaires (il remporte le 3e quart 29 à 19) grâce à la surprise Diante Garrett, qui inscrit 8 points durant la série 17-2 d’Utah. Signé la semaine dernière, il distribue même une passe pour Mo Williams qui remet Utah sur les rails 70-57. Puis 78-65 à la fin du troisième quart. Dans le quatrième, Utah sans doute fatigué des efforts livrés précédemment manque 8 de ses 9 premiers shoots et laisse la voie libre aux shooteurs californiens (12/22 à 3-points).

 

Golden State, qui aura mené de 28 points au maximum, prend également l’avantage au rebond sur le match avec un 57 à 40 et limite la meilleure équipe au rebond offensif (oui oui) à seulement 6 prises. Le pourcentage aux tirs d’Utah, une des plus mauvaises équipes dans ce domaine, étouffe l’équipe avec seulement 39,5% de réussite.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil