112613_atno_670.jpg

Il s’en est fallu de peu pour que New Orleans reparte avec une victoire sur les Warriors cette nuit. Heureusement pour eux, en l’absence d’Andre Iguodala, Klay Thompson a pris ses responsabilités avec 22 points et 8 passes (record en carrière égalisé) et efface une série de 3 défaites, 102-101, contre les Pelicans.

 

Eric Gordon (16 points à 6/12 et 7 passes) a eu une chance de gagner le match sur un 3-points ouvert dans le corner gauche dans les dernières secondes mais le shoot rebondit sur l’arceau et Anthony Davis (14 points à 6/9 et 11 rebonds), qui avait remis son équipe à un point sur une claquette dunk à 47 secondes du terme, ne peut attraper le rebond. Les Warriors ont eux bénéficié du retour de Jermaine O’Neal après 4 matchs d’absence (genou) et le vétéran inscrit 18 points donc un hook shot clutch à 2 minutes de la fin du match. David Lee termine à 19 points et Stephen Curry a shooté à 7/20 pour 16 points.

 

Le meneur de Golden State conclut dès le premier quart-temps un 11-0 de son équipe sur un shoot de loin et Mareese Speights pose une petite claquette pour donner l’avantage 28-18 en fin de quart-temps. New Orleans prend jusqu’à 15 points de retard dans le 2e quart mais reprend la mène 68-65 dans le 3e sur un 8-0 incluant 6 points consécutifs de Gordon, un lancer-franc et un shoot à deux points. Golden State reprendra brièvement l’avantage (4 points) mais Ryan Anderson est énervé derrière la ligne et Tyreke Evans permet aux Pelicans de repasser devant 77-76 avant d’entamer le dernier quart.

 

Les deux équipes reviennent à égalité 93-93 sur un dunk après pick-and-roll d’Anthony Davis. Les Warriors répondent après temps-mort par un panier d’O'Neal et un 3-points de Thompson. Jrue Holiday (17 points) et les siens reviendront à un point 99-100 quand Davis attrape un alley-oop et provoque une faute de Curry mais le shoot d’O'Neal, clutch pour son retour, s’avérera décisif.

 

 

 

Retour à l'accueil