163588912.jpg

L'ancien champion de l'Euroleague sous les couleurs de Barcelone en 2010 Ricky Rubio a dévasté les Spurs cette nuit avec un énorme triple double à Minnesota

 

Gregg Popovich a décidément un respect bien particulier pour la saison régulière. Déjà privé de Tony Parker, blessé, Pop a décidé, après la superbe victoire face au Thunder, de se passer des services de Tim Duncan et Kawhi Leonard. Sanction immédiate, puisque se Spurs se sont fait fesser par Minnesota, sur le score édifiant de 107 à 83.

 

Après un 1er quart-temps pourtant maitrisé (28 – 24), les texans ont totalement coulé dans le 2e, et étaient déjà en très mauvaise posture à la mi-temps (38 – 53). L’équipe de Rick Adelman a tranquillement contrôlé la fin de match, restant totalement hors de portée de leurs visiteurs du soir jusqu’au buzzer final.

 

Ricky Rubio (21 points, 13 rebonds, 21 passes) a indéniablement été l’homme du match, s’offrant de belle manière son premier triple-double en NBA. Alexey Shved (16 points, 3 rebonds, 7 passes) et J.J Barea (17 points, 5 rebonds, 5 passes) ont été efficaces en sortie de banc, tandis que Chris Johnson (6 points, 6 rebonds, 6 contres) s’est fait plaisir face à l’attaque des Spurs.

 

163582232.jpg

Tiago Splitter (4 points, 11 rebonds, 3 passes) n’a pas été aussi étincelant que la veille, et Manu Ginobili (7 points) n’a été que l’ombre de lui-même. Stephen Jackson (14 points, 5 rebonds) a sans doute été le moins catastrophique des siens, dans la même tendance que Cory Joseph (15 points, 3 passes).

 

San Antonio (49 – 16) conservent la tête de la conférence ouest, mais ratent l’occasion de capitaliser sur leur victoire face à OKC, qui revient à un match et demi. Minnesota (22 – 35) reste dans la morosité de sa 12e place, malgré ce succès.

 

 

Quelques photos de larencontre:

163582239.jpg

 

163582240.jpg

 

163582538.jpg

 

163588892.jpg

 

163588908.jpg

 

163588911.jpg

 

163588915.jpg

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil