121913_curry_670.jpg

Sans Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginobili les San Antonio Spurs s’imposent à Golden State dans les dernières secondes 104 à 102. C’est Tiago Splitter qui a donné la victoire aux siens sur une claquette à deux secondes du terme après un shoot manqué de Marco Belinelli, récupéré par Boris Diaw qui a alors manqué le layup, mais le Brésilien était présent. Derrière pas de nouvel exploit pour Stephen Curry qui a raté complètement sa dernière tentative, bien défendu par les Spurs, alors qu’il avait égalisé à moins de 30 secondes de la fin sur un shoot à trois points.

 

Dominés en début de match et rapidement à plus de 10 points (23-11 après 9 minutes et 34-20 en début de second quart), les Spurs sont assez vite revenus dans le match en second quart grâce à Kawhi Leonard et Danny Green en passant un 19-4 aux Warriors dont 17 points pour le duo. Patty Mills a ensuite pris le relais pour répondre à David Lee et permettre aux Texans d’être devant à la mi-temps 53-51 sur un dernier shoot à trois points de Leonard.

Les visiteurs ont alors pris le contrôle de la rencontre au retour des vestiaires grâce à un Marco Belinelli chaud comme la braise. L’Italien a marqué 17 points en 8 minutes dans le troisième pour permettre aux siens d’aborder le dernier acte avec 8 points d’avance.

 

Mais comme souvent les Warriors ont réussi à recoller, d’abord grâce à David Lee, puis par Stephen Curry qui a mis les Warriors devant 96-95 à 5 minutes de la fin. Les deux équipes ont manqué plusieurs occasions de faire le break et Leonard et Splitter ont toutefois remis San Antonio en tête 100 à 97 à 3 minutes du terme mais Klay Thompson a répondu instantanément. Sur une belle relation avec Splitter, Boris Diaw a permis aux Spurs de prendre 3 points d’avance à 50 secondes du buzzer avant que Stephen Curry n’égalise à trois points et qu’ensuite Splitter ne délivre les siens.

 

121913-belinelli-670.jpg

En l’absence de leurs stars les Texans ont pu compter sur un excellent trio Marco Belinelli (28 points en 29 minutes en sortant du banc), Kawhi Leonard (21 points et 10 rebonds) et Patty Mills 20 points. Ils ont réussi à contenir les shooteurs californiens malgré 30 points et 15 passes de Curry, il a shooté à 12/28 et Thompson à 6/18 pour 13 points. Lee compile 32 points et 13 rebonds mais les Warriors ont perdu bien trop de ballons (24) et n’ont pas pu faire la différence dans le money time malgré plusieurs occasions.

 

Les Spurs s’accrochent à la troisième place à l’ouest avec 21 victoires et 5 défaites. Les Warriors ont eu un bilan de 14 victoires et 13 défaites à 1.5 match de la 8ème place.

 

 

 

Retour à l'accueil