112612_670_tiagosplitterspurs.jpg

 

Dans le match des extremes, il n’y a pas eu de surprise puisque San Antonio a écrase Washington 118-92. Autant dire que le score reflète bien la physionomie du match !

 

Alors qu’ils couraient toujours après leur première victoire cette saison, ce n’était pas forcement l’idéal pour les joueurs de la capitale de recevoir des Spurs chaud bouillants. Ce match était également l’opportunité pour Kevin Seraphin de retrouver les 3 français de l’effectif texans. Et de faire ses début dans le cinq de départ des Wizards.

 

Washington aura fait illusion 12 minutes (29-25 Spurs) avant de sombrer face à la précision au tir des hommes de Greg Popovic (56% au tir, dont 13/23 à trois points !) et personne ne jouera plus de 26 minutes chez noirs et blancs. Dans leur salle, personne chez les Wizards n’aura répondu présent, sinon Kevin Seraphin qui signe une belle ligne de stat : 18 points, 7 rebonds, 4 rebonds et 2 blocs en 30 minutes. Malheureusement son équipe prend l’eau, totalement dominée sur le parquet, et incapable de répondre au jeu de passes rapides des Spurs.

 

Les français de San Antonio ont eux aussi répondu présent avec un bon Tony Parker (15 points en 22 min), un Boris Diaw efficace (16 points à 6/7 au tir) et un Nando De Colo qui continue à prendre ses repères (4 points et 3 passes en 15 minutes quand la partie était pliée.

 

Mais tout ça n’est pas grand chose à côté du superbe match d’un autre international. Tiago Splitter signe ce soir ce qui est sûrement son plus beau match en carrière : en seulement 23 minutes, il compile 15 points, 12 rebonds et 7 passes, accompagné de 2 blocs et 2 interceptions, à 4 sur 5 au tir ! Le brésilien s’est vraiment donné à fond. Il prouve qu’il peut être un vrai back up à Tim Duncan.

 

San Antonio ne trébuche pas dans ce match piège et continue sa route seul à la tête de la NBA (12-3). Leur road trip de 6 matchs sur la côte Est s’achève jeudi soir après le célèbre back-to-back floridien : mercredi à Orlando, jeudi à Miami pour une affiche énorme entre les deux leaders de conférence, une équipe de Miami invaincue à domicile et San Antonio qui reste sur 4 victoires de suite (voire 5 s’ils gagnent contre le Magic).

 

Pour Washington (0-12) que dire à part que la seule consolation pour les fans est que chaque jour qui passe rapproche les Wizards de leur première victoire…

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil