131231_timmy.jpg

Et une troisième victoire de suite dans l’escarcelle des Spurs (25V-7D) à l’Ouest. Face à eux, les peu coriaces joueurs de Brooklyn, flanqués à la 12e place de la Conférence Est avec seulement 10 victoires cette saison. Tony Parker en profite pour briller individuellement avec 18 points et 6 passes en seulement 27 minutes.

 

Le collectif est une nouvelle fois au rendez-vous pour les Texans avec 15 points de Tim Duncan et Manu Ginobili mais aussi 12 points de la part de Tiago Splitter et Patty Mills. Alors que Miles Plumlee et Shaun Livingston noircissent la feuille de match avec 15 points chacun, Kevin Garnett (2 points à 0/5, c’est seulement la deuxième fois dans sa carrière que l’ancien Timberwolf échoue à rentrer un tir dans une rencontre et cela ne lui était pas arrivé depuis 1996) et Deron Williams (9 points à 4/11 et 6 passes, dont les chevilles inspirent toujours autant confiance…) ont disparu le temps d’un match.

 

Le match peut se résumer en une anecdote. Il reste 0,2 secondes à jouer et Jason Kidd est obligé de demander un temps-mort car il ne lui reste que 4 joueurs disponibles sur le terrain. Tous les autres se sont déjà dirigés vers les vestiaires pensant que le match était terminé… Propre et bien organisé, San Antonio domine le match de bout en bout en pliant déjà le match à la pause 59-36  puis en enfonçant le clou avec un 39-32 dans le troisième) avant de laisser un peu de répit à ses adversaires en sortant tous ses titulaires et en mettant le 3ème 5 dans le 4e quart-temps.

 

Rendez-vous au prochain règlement…

 

 

 

Retour à l'accueil