131123_lead1.jpg

Les Spurs n’étaient pas bon à prendre cette nuit… Les Cavaliers en ont fait la dure expérience en perdant de 30 points, 126-96 à AT&T Center de San Antonio cette nuit. Les Texans améliorent leur plus grand nombre de 3-points inscrits cette saison avec 16 réalisations, dont 5 de Danny Green, qui termine meilleur marqueur avec 17 points.

 

Une dixième victoire de rang pour Patty Mills, 15 points, Tony Parker, 12 points (et 7 passes en 15 minutes) et Tiago Splitter et Marco Belinelli, 10 points chacun. Avec un bilan de 12 victoires pour une défaite, les Spurs travaillent dans le calme et réalisent tout simplement le meilleur début de saison de leur histoire. Andrew Bynum est efficace pour les Cavaliers avec 16 points à 8/15, Kyrie Irving est plutôt discret avec 15 points. À noter la meilleure perf’ de la saison d’Anthony Bennett avec 9 points (mis 5 ballons perdus).

 

Toujours invaincus chez eux, les Spurs ont pu compter sur leur profondeur de banc puisque 13 joueurs ont inscrit au moins 6 points, laissant du repos aux titulaires. Cleveland est étouffé et shoote à 22% dans le deuxième quart-temps… Après les deux points de Tyler Zeller à 5’48 de la mi-temps, les Cavs ne marqueront plus jusqu’à ce qu’il reste 37,4 secondes à jouer avant la pause. L’avantage est monté jusqu’à 35 points et Parker marque 4 points et 1 passe durant la série. Ses deux lancers permettent aux Spurs de mener 63-28 à 53,3 secondes de la fin du 2e. Oui, du 2e. San Antonio a inscrit 65 points en deux quart-temps avec une démonstration collective que ce soit offensivement et défensivement. Du coup Gregg Popovich a pu faire tourner son effectif sur ce back-to-back.

 

Cleveland se réveille bien en seconde mi-temps mais ne parviendra qu’à «coller au score» sur ces deux derniers quart-temps, payant le retard pris en première mi-temps.

 

 

 

Retour à l'accueil