131030-carter-williams-heat810.jpg

Alors qu’on aurait pu penser à une formalité pour le champion en titre (malgré l’absence de Dwyane Wade) face à l’équipe qu’on annonce la plus faible de la ligue rien ne s’est passé comme prévu. Dans le sillage du trio Spencer Hawes, Evan Turner et surtout leur rookie Michael Carter-Williams, les Sixers s’imposent 114 à 110. Alors qu’on s’interrogeait sur sa capacité à mener une équipe NBA, MCW a réalisé sans doute un des plus beaux premiers matchs de l’histoire pour un rookie. Il frôle le quadruple-double avec 22 points, 7 rebonds, 12 passes, 1 ballons perdus et surtout un record de 9 interceptions (plus gros total pour un premier match dans l’histoire).

 

Le Heat a entamé le match de la pire des manières, totalement absents et face à une équipe des Sixers pleine d’énergie, ils ont subi et la prestation des locaux en début de rencontre a tourné à la véritable démonstration. Dans le sillage d’Evan Turner et Michael Carter-Williams Philadelphie a passé un 19-0 à Miami et l’écart est même monté à 26-4 avec les 11 premiers tirs de Philadephie qui ont été réussis. Miami n’a pas dormi plus d’un quart-temps puisqu’en début de second quart le rythme est clairement monté, notamment défensivement, ce qui leur a permis de récupérer de nombreux ballons en défense. Grâce au trio LeBron James, Norris Cole et Chris Bosh à la pause l’écart n’était plus que de deux points.

 

Miami a pris les devants en troisième quart grâce à l’adresse extérieure de LeBron James et Chris Bosh, mais Les Sixers ont bien résisté grâce à Spencer Hawes et un excellent Michael Carter-Williams. Du coup Philadelphie était toujours dans le match, à trois longueurs, à 2 minutes de la fin du troisième quart. Ray Allen est alors entré en piste pour inscrire 4 tirs à trois points en 100 secondes dont un du milieu du terrain au buzzer, portant le total de points de l’équipe à 45 dans le quart !

 

Le Heat a donc débuté de dernier acte avec un matelas de 9 points mais les Sixers n’ont jamais lâché portés par leur trio Hawes, Turner et MCW. A – 4 à 3 minutes et 45 secondes de la fin Philadelphie a profité de la disette du Heat qui a passé 3 minutes et 30 secondes sans marquer. Hawes a alors mis les Sixers devant à 2 minutes du terme et plus jamais le Heat ne reviendra à hauteur. Les Flordiens ont extrêmement mal géré les dernières possessions alors que les jeunes locaux n’ont pas craqué.

 

Tout ça alors que le Heat a marqué la bagatelle de 16 tirs à trois points mais ce soir la défense était aux abonnés absents et Philly en a profité pour marquer 54% de ses shoots grâce à un jeu très plaisant. Hawes termine avec 24 points et Turner 26. Tony Wroten ajoute 14 points en sortie du banc. Côté Miami LeBron compile 25 points et 13 passes et Chris Bosh 22 points et 10 rebonds.

 

 

Les highlights

 

 

 

 

Retour à l'accueil