SPURS.jpg

Nouvelle victoire des Rockets chez leurs voisins texans dans un match dont le scénario ressemblait au premier. Houston s’impose 111 à 98, sa 19ème victoire de la saison.

 

Houston a démarré sur les chapeaux de roues, avec un grosse adresse, notamment derrière la ligne à trois points. Ils ont débuté la rencontre en rentrant 11 de leurs 14 premiers tirs dont 4 shoots à trois points de Chandler Parsons (21 points) pour mener 40 à 25 à l’issue due premier quart. Tout comme lors du premier match les Spurs vont grappiller petit à petit leur retard notamment grâce à leur banc et aux 22 points de Manu Ginobili mais sans jamais passer devant. Ils sont revenus à 6 points en milieu de second quart avant que Houston ne reprenne ses aises pour virer en tête 60-51 à la pause.

 

Après la pause, les locaux vont continuer de revenir malgré une belle présence des Rockets à l’intérieur avec le duo  Dwight Howard (15 points, 20 rebonds)  Terrence Jones (21 points, 14 rebonds). Après un layup de Boris Diaw l’écart n’était plus que de 2 points 75-73 à trois minutes de la fin du quart. Mais James Harden et Jeremy Lin ont remis un coup d’accélérateur pour reprendre 8 points d’avance avant le dernier acte. Un dernier acte au même scénario, avec d’abord un banc qui remet les Spurs à trois points et James Harden qui les assomme définitivement avec 11 points de suite pour filer vers un joli succès.

 

TONY.jpg

Incertain avant le match,  Harden compile 28 points, 6 rebonds et 6 passes, bien aidé également par Jeremy Lin et ses 15 points.

 

Le cinq des Spurs a été dominé tout au long du match à l’image des 6 points et 4 passes de Tony Parker à 3/11. Tim Duncan signe 11 points, 14 rebonds, 5 passes et 6 contres mais ç 4/12 aux shoots. Le banc a inscrit 53 des 98 points de l’équipe mais pas suffisant pour repasser devant, notamment quand l’adversaire shoote à 52% contre seulement 40.

 

 

 

Retour à l'accueil