201210311939707631606-p2.jpg

 

C’est une équipe des Indiana Pacers privée de Danny Granger (genou) qui se présente cette nuit à Toronto face à des Raptors où Jonas Valanciunas faisait ses grands débuts en NBA.

 

La tactique des Pacers en début de rencontre est d’ailleurs clairement axée sur le Lituanien : il faut abreuver de ballons un Roy Hibbert possédant l’avantage de taille au poste bas (14 points, 6 rebonds, 2 contres en première mi-temps). Et Valanciunas répond du tac au tac des deux côtés du terrain. Deux fautes de jeunesse le mettent cependant rapidement en « foul trouble » et le rookie doit rapidement rejoindre le banc. Mais c’est un autre duel, de scoreurs cette fois, auquel on assiste durant l’ensemble de cette première mi-temps. Paul George (12 points, 7 rebonds en première mi-temps), dont le jeu est devenu plus complet et Andrea Bargnani se rendent coup pour coup et compilent 22 points à eux deux lors du premier quart-temps.

 

De son côté, le Français Ian Mahinmi rentre en fin de premier quart-temps et connait des débuts cauchemardesques avec 4 balles perdues en 6 minutes (30-31). Le retour du cinq de départ des Pacers en fin de mi-temps leur permet de revenir à hauteur des Raptors avant la pause (48-48).

 

L’attaque des Raptors en panne dans le dernier quart temps

 

La deuxième mi-temps redémarre sur les chapeaux de roues avec deux tirs à mi-distance de Valanciunas. Poussés par un Air Canada Center qui se réveille enfin, les Raptors passent un savon aux Pacers. Bargnani se déchaine, attaque le panier, DeRozan fête son nouveau contrat en mettant dedans de loin. Malgré un temps-mort les Pacers ne peuvent stopper la série des Canadiens et sont en total perdition en attaque. L’écart grimpe à 11 points (65-54). Kyle Lowry se balade dans la raquette d’Indiana et Paul George doit venir se charger de son cas. Mais c’est surtout en attaque qu’Indiana souffre dans ce troisième quart-temps, l’absence de Granger se fait ressentir quand George et Hibbert ne sont plus aussi impliqués.

 

Deux missiles longue distance de Jose Calderon, qui joue énormement au poste 2 depuis l’arrivée de Lowry, mettent les Raptors en position idéale à 5 minutes du terme (84-74). Les Pacers reviennent à 3 longueurs sur un tir primé de Hill à 3 minutes du terme et profitent à fond des balles perdues des canadiens. David West enfonce Bargnani au poste bas et  continue son festival (14 points dans le quatrième, 25 au total), et sur un tear-drop à 2 secondes du terme George Hill offre le hold-up parfait aux Pacers.

 

Bargnani manque l’ultime tentative des Raptors qui ont vu leur attaque complètement dérailler au quatrième quart-temps (88-90).

 

Statistiques :

 

Capture-d-ecran-2012-10-31-a-18.38.48.png

Capture-d-ecran-2012-10-31-a-18.38.39.png

 

Les Highlights:

 

 

 

 

Retour à l'accueil