186657651.jpg

La jeunesse fougueuse des Cavaliers n’a pas été suffisante hier face aux finalistes de Conférence Est de la saison dernière. Cleveland n’a pas remporté un seul des quatre quart-temps possibles hier et les stars de l’équipe ont semblé comme éteintes, à l’image d’un relativement discret Kyrie Irving avec 15 points à 6/17. Les Pacers s’imposent donc facilement 89-74 dans un match maîtrisé du début à la fin grâce aux efforts de Paul George (21 points 13 rebonds) et de Lance Stephenson (22 points 5 rebonds).

 

Trois sur trois donc pour Indiana qui poursuit sa série de victoires. Les intérieurs des Cavaliers n’étaient pas au rendez-vous, Tristan Thompson et Earl Clark combinent à 1/9 aux tirs tandis que la ligne arrière ne fait pas beaucoup mieux avec un duo Irving-Waiters à 13/38. Côté Pacers, c’est David West qui la joue discret avec seulement 4 points. Les Cavaliers ont un sursaut d’orgueil dans le 3e quart-temps et réduisent l’écart de 13 à 7 points pour remonter à 62-55 juste avant le 4e. À partir de là, c’est Lance Stephenson qui a pris les commandes avec 10 points, dont deux shoots longue distance qui permettent à Indiana d’infliger un 17-6 mortel à ses adversaires.

 

 

 

Retour à l'accueil