613x459--2-.jpg

 

Après leur succès face à Cleveland mercredi, les Pacers se devaient d’enchaîner une deuxième victoire face à un concurrent direct.

 

Le début de match est serré  les équipes se rendant coup pour coup mais ce sont les Sixers qui virent en tête avant d’aller aux vestiaires grâce à un dernier run : Philadelphie inscrit 6 points dans les 4 dernières secondes de la mi-temps alors que les Pacers n’arrivent pas à faire correctement une remise en jeu. Indiana va vite reprendre les choses en main grâce notamment à un Paul George très en jambe (28 points à 5/7 à trois points et 3 contres). L’équipe de Frank Vogel infligent un 21-7 décisif dans le troisième quart temps et passent devant : 63 -53. Les coéquipiers de George Hill, auteur d’un magnifique triple-double (15 points, 10 rebonds, 10 passes décisives) vont alors gérer la fin du match et les Sixers ne reviendront jamais à moins de 3 points des Pacers malgré un bon Evan Turner (22 points, 10 rebonds, 5 passes mais 5 pertes de balles) qui a pris ses responsabilité en l’absence de Jrue Holiday. Le match se termine sur le score de 95 à 85.

 

A noter, la belle performance de Roy Hibbert (enfin!) qui finit le match avec 19 points et 13 rebonds ainsi que celle de Spencer Hawes qui termine la rencontre avec 18 points. Côté vendangeurs, on retrouve un habitué puisque Nick Young finit le match à 4/14 alors que, plus surprenant, David West ne shoot qu’à 5/17.

 

Les deux équipes sont maintenant à égalité (12-11). Si Indiana gagne son prochain match à Detroit, ce sera la première fois cette saison que l’équipe gagne trois match consécutifs.

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil