faried_gasol_670.jpg

En dehors de Miami les deux équipes les plus chaudes de la ligue étaient réunies à Denver hier soir: Les Nuggets avaient l’occasion de remporter sa 11e victoire consécutive alors que Memphis avait remporté 14 de ses 15 derniers matchs.

 

Au final ce sont les Nuggets qui ont réussi à rattraper un débout de 10 points en fin de troisième quart-temps pour venir s’imposer et revenir tout proche des Clippers et des Gizzlies dans la course à la troisième place à l’ouest. Un 17-4 passé au coeur du quatrième quart-temps avec en point d’orgue un missile longue-distance de Danilo Gallinari (15 points, 4 rebonds) est venu mettre définitivement à l’abri les hommes de George Karl.

 

Kostas Koufos termine avec l’un de ses tous meilleurs matchs en carrière avec 18 points et 16 rebonds (record en carrière) et Denver a pu s’imposer malgré la grosse défense des  Grizzlies (45% aux tirs dont 8% à 3 points pour Denver) qui a notamment limité Ty Lawson à 8 points sur 12 tirs. Une dernière interception de Andre Iguodala (8 points, 7 rebonds, 7 passes décisives) à 50 secondes de la fin mit définitivement les espoirs de Memphis aux oubliettes.

 

Malgré ce toujours gros match défensif Memphis aura donc craqué en toute fin de match ce qui n’est finalement pas étonnant alors que l’équipe de Marc Gasol (14 points, 7 rebonds, 5 passes décisives ) est au bout d’un difficile road-trip. Le gros double-double de Zach Randolph aura donc été rendu inutile (18 points, 18 rebonds) par la terrible maladresse aux tirs des Grizzlies (35% d’adresse générale)

 

Il s’agit de la plus longue série de victoire des Nuggets depuis 30 années et de leur 15e succès (!) consécutif à la maison.

 

Score final: 87-80

 

 

 

 

Retour à l'accueil