450434305_10.jpg

Septième victoire de la saison pour les Dallas Mavericks qui s’imposent à domicile, non sans mal, face aux Sixers 97-94. Les Texans ont désormais un bilan de 7 victoires et 4 défaites contre 5 victoires et 7 défaites pour les Sixers.

 

Monta Ellis termine avec 24 points, soit son 11ème match de suite avec au moins 18 points, alors qu’aucun joueur dans l’histoire des Mavs n’avait commencé par deux matchs à au moins 18 unités. Il a marqué 18 de ses 24 points dans une seconde mi-temps où Dallas a fait basculer la rencontre, bien aidé par Dirk Nowitzki et ses 20 points.

 

Philadelphie avait pris le meilleur départ pour mener de 10 points en second quart, profitant notamment des ballons perdus de leur adversaire (20)  avant que Ellis et Nowitzki ne réagissent et qu’au préalable Shawn Maron ait limité la casse. Dominés à l’intérieur (54-26) les Texans ont tout de même inversé la tendance en fin de troisième quart avec un 10-2 qui leur a permis de passer devant 70-69. Devant de 3 points à l’issue du troisième quart le second 5 a creusé l’écart en début de dernier acte et Dallas a profité de la maladresse des Sixers pour augmenter son avance. A plus 9 à 2 minutes de la fin ils se sont fait une petite frayeur avec un retour très tardif des Sixers à moins trois dans les dernières secondes mais sans conséquence.

 

Philadelphie peut s’en vouloir d’avoir shooté à 12/22 sur la ligne des lancers. Evan Turner frôle le triple-double avec 26 points, 9 rebonds et 7 passes tandis que Tony Wroten inscrit 19 points et James Anderson 14. Pour Dallas comme souvent Shawn Marion a été précieux avec 20 points. Jose Calderon ajoute lui 14 points alors que Sam Dalembert a limité la casse sous les paniers avec 14 rebonds.

 

 

 

Retour à l'accueil