02102013_james_670.jpg

 

Les Lakers, qui sont dans une dynamique plutôt positive depuis deux semaines, se rendaient ce dimanche soir sur le parquet du Heat. Comme lors de la précédente rencontre entre ces deux équipes, ce sont les joueurs d’Erik Spoelstra qui sont finalement imposés, sur le score de 107 à 97.

 

Pourtant, les Lakers entrent bien dans leur match et offrent une belle resistance au leader de la conférence Est. Kobe Bryant et Steve Nash combinent bien et Lebron James doit déjà s’employer pour maintenir le Heat à flots. Les visiteurs mènent d’un petit point à la fin du premier quart temps.

 

Alors que les joueurs majeurs sont sur le banc à la reprise, Earl Clark montre de très belles choses (et des moins belles avec un vilain airball à mi-distance) et, bien aidé par Jodie Meeks et Antawn Jamison, permet à son équipe de creuser le premier écart du match puisqu’à six minutes de la mi-temps, les Lakers mènent de sept points. C’est à ce moment là que les tauliers font leur retour sur le parquet et la dynamique s’inverse. Il ne faut pas plus de deux minutes au Heat pour revenir au score. Les joueurs retournent finalement aux vestiaires sur un score de parité : 53 à 53. Prometteur pour la suite de la rencontre.

 

Alors que la première période était de bonne facture, le match gagne encore en intensité. Les contacts se durcissent et les premières techniques sont lâchées afin de calmer les esprits. Kobe Bryant et Dwyane Wade font le show alors que le Heat qui mène la danse sur l’ensemble du quart. Les Lakers arrivent cependant à rester dans la roue de leur adversaire et il faut un énorme Lebron James, qui inscrit 8 points dans les deux dernières minutes de la période  pour que le Heat s’octroie une très légère avance. 73-78 avant l’ultime période.

 

02102013_kobe_670.jpg

 

Les Lakers prennent très vite un nouvel éclat et enchaînent les isolations sur Kobe Bryant, en vain. L’équipe californienne n’a plus les armes pour lutter lorsque Black Mamba se détache complètement du collectif et que ses coéquipiers le regardent en attendant un miracle. Lebron James et Dwyane Wade ne se font alors pas prier pour terminer le travail et le Heat s’impose finalement de 10 points.

 

Malgré une dernière partie de rencontre où il a monopolisé la balle, Kobe Bryant a su servir ses coéquipiers dès les premières minutes de jeu et termine la rencontre avec 28 points, 9 passes et 6 rebonds. Côté Heat, Lebron James et Dwyane Wade finissent le match avec respectivement 32 et 30 points.

 

La route pour les playoffs est encore très longue pour les hommes de Mike D’Antoni alors que le Heat a su aller chercher une victoire loin d’être évidente, de bon augure pour la suite.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil