022213_kobe_670.jpg

 

Match important dans la course aux playoffs à l’ouest, puisque ce sont deux équipes lancées à la poursuite du 8e seed de Houston, les Lakers et les Blazers, qui s’affrontaient cette nuit au Staples Center. Le dernier mot est revenu aux locaux, qui se sont imposés sur le score de 111 à 107.

 

Après trois quart-temps disputés et très serrés (82 – 80 pour Portland), les hommes de Mike D’Antoni ont réussi à prendre une légère avance dans les 5 dernières minutes, qui s’est avérée décisive. Kobe Bryant a inscrit 4 lancers cruciaux dans les 20 ultimes secondes, tandis que Damian Lillard a manqué une tentative derrière l’arc à 3 secondes du terme.

 

Kobe (40 points, 7 rebonds, 4 assists) a été tout simplement énorme, s’avérant inarrêtable pour la défense de Terry Stotts (15 sur 23 au tir, 9 sur 9 aux lancers). Dwight Howard (19 points, 16 rebonds, 2 blocks) a imposé sa loi dans la peinture, mais est toujours très diminué physiquement. Il a raté un dunk absolument ouvert, et s’est plaint du dos à plusieurs occasions. Metta World Peace (11 points, 6 rebonds, 2 steals) a été intéressant, même si sa sélection de shoot est décidément trop souvent atroce.

 

Nicolas Batum (22 points, 8 rebonds, 4 assists, 3 steals) et J.J Hickson (22 points, 11 rebonds) ont été les moteurs des leurs. Le reste du starting five a été au niveau, à savoir Damian Lillard (19 points, 7 assists), LaMarcus Aldridge (15 points,6 rebonds, 3 assists, 2 steals) et Wes Matthews (15 points, 8 assists). Malheureusement, il n’y a toujours pas de vrai banc dans l’Oregon.

 

Les Lakers (27 – 29) restent donc 9e à l’ouest, devant Dallas et Portland (25 – 30), qui se fait du même coup dépasser par les Mavs.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil