163717567_10.sjpg_534_800_1_100_1_50_50.jpg

33 points de J.R. Smith et un départ canon n’auront pas été suffisant pour que les New York Knicks, privés de Carmelo Anthony, Tyson Chandler et Amar’e Stoudemire aillent s’imposer à Portland. Avec un cinq plus qu’expérimentale (Felton-White-Shumpert-Copeland-Thomas) New York avait pourtant entamé la partie de la meilleure des façons et menait 30-22 après un quart-temps.

 

Les Knicks semblaient avoir retrouvé leur jeu offensif de la première partie de saison avec une balle allant de mains en mains avec Kenyon Martin (12 points) et un Raymond Felton (11 points), hué toute la soirée par son ancien public, à la finition. Mais l’éclaircie ne fût que de courte durée. Les Blazers, dont la défense en première mi-temps fût de piètre qualité, resserrèrent les barreaux et mirent en place leur jeu de transition qui fît tant souffrir les Knicks hier soir. Avec Damian Lillard en chef d’orchestre (26 points, 10 passes décisives) et Nicolas Batum et LaMarcus Aldridge (22 Points, 10 rebonds) en fer de lance, les Knicks ne virent plus le jour.

 

Portland repassa devant avant la pause grâce à un 13-0 pour clôturer la mi-temps (48-51). La série continua par la suite et Portland prit jusque 16 longueurs d’avance (78-62). Les Knicks firent un retour à 7 minutes du terme de la rencontre (76-80) grâce à 10 points en 4 minutes de J.R. Smith. Mais Nicolas Batum d’un and-one et ses coéquipiers coupèrent cette série et allèrent s’imposer sans trop de soucis à la maison (105-90). Le 7/25 des Knicks de loin est sas doute un élément que Mike Woodson devra étudier dans l’avion menant son équipe à Los Angeles.

 

163710666_10.sjpg_600_400_1_100_1_50_50.jpg

Avec cette troisième défaite en 3 matchs et des déplacement chez les Clippers et à Utah ce road-trip des Knicks se transforment au fur et à mesure en cauchemar. Les Trailblazers de leur côté laissent la porte quelque peu entrouverte pour une possible qualification en playoffs.

 

Score final: 105-90

 

 

 

 

Retour à l'accueil