kingswolves6702.jpg

Minnesota l’attendait le retour de son shooteur, Chase Budinger. L’ailier blondinet est enfin revenu, lui qui fut si bon en début de saison. Et l’ancienne vedette d’Arizona n’a pas tardé à se faire remarquer… en marquant le seul 3 points des Timberwolves à Sacramento.

 

Il est paradoxal pour une équipe à fort QI basket qui a une identité de jeu européen d’être la pire franchise derrière l’arc de la NBA. A la Sleep Train Arena de Sac-town, Minnesota l’a encore rappelé en terminant à 1/19 dans cet exercice.

 

Cela n’a pas empêché l’équipe de Rick Adelman d’être dans le coup jusqu’au bout (défaite de 3 points, 101-98). Les coéquipiers de Nikola Pekovic (18 points et 12 rebonds) ont perdu la tête à 9 minutes de la fin face aux arabesques de Tyreke Evans (21 points à 8/11 dont 11 dans le dernier quart temps, 5 rebonds et 5 passes) et Isaiah Thomas (24 points à 8/15 et 6 rebonds).

 

Finalement, les Kings ne réalisent pas une si mauvaise saison que cela (25v-44d). Ils ont d’ailleurs un bilan positif sur ces trois dernières semaines (6v-5d) et ont remporté 19 matches à domicile en 2012/13, déjà un record sur les quatre dernières années.

 

Quant aux Wolves, ils ont perdu 21 de leur 28 derniers matchs. Pire encore, ils n’ont plus gagné depuis 9 matchs sur la route et sont à 17 défaites en 18 matchs à l’extérieur. Avec le retour de Budinger, Mickaël Gelabale a vécu un « DNP ».

 

 

 

 

Retour à l'accueil