110312_nohchi_tsmain_1.jpg

 

Voila une belle petite équipe que ces Hornets (2v-1d). Sans leur deux leaders supposés, Eric Gordon et Anthony Davis, ils sont allés s’imposer à l’United Center de Chicago, contre des Bulls invaincus jusqu’ici (2v-0d).

 

Et ils n’ont pas fait que gagner le match : ils ont dominé quasiment tout le match, comptant jusqu’à 7 points d’avance dans le deuxième quart temps puis 10 (48-58) dans le troisième. A 1 minute 16 de la fin, Chicago avait cependant la possibilité de revenir à une possession après que Taj Gibson (12 points à 4/7 et 5 rebonds en 21 minutes) ait contré le shoot de l’efficace Jason Smith (16 points à 4/5 en 15 minutes). Mais l’ancien Hornet Marco Belinelli (13 points à 4/10 en 29 minutes) manqua sa tentative à 3 points.

 

Greivis Vasquez a été une nouvelle fois bon même s’il finit avec un vilain 6/18 au tir. C’est lui qui termine meilleur marqueur de La Nouvelle Orléans avec 18 points, en plus de ses 6 pds pour 4 bps et 4 rebonds. Le meneur vénézuélien a notamment marqué deux 3 points dans les 30 dernières secondes de la première mi-temps, permettant aux siens d’être à +2 à la pause (44-46). Robin Lopez (16 points à 7/10, 7 rebonds et 4 contres en 33 minutes) et Ryan Anderson (12 points à 5/13 et 13 rebonds en 42 minutes) ont aussi eu un gros impact.

 

Du côté des Bulls, Joakim Noah a été complet (11 points, 11 rebonds et 3 pds) mais maladroit (4/12). De plus, il a terminé à 6 fautes, en 42 minutes toutefois.

 

Les Highlights:

 

 

 

 

Retour à l'accueil