jordan-670-130310.jpg

 

Les Clippers n’ont pas seulement fait qu’une bouchée des Detroit Pistons hier soir, ils ont tout simplement roulé sur l’équipe de Lawrence Franck (absent pour raisons personnelles) en première mi-temps.

 

D’enjeux il n’y eut pas. Los Angeles prit les devants d’entrée en ouvrant la rencontre par un 18-7 en 5 minutes. Blake Griffin (22 points, 8 rebonds, 3 passes) a scoré 9 points en 4 minutes, mais a été obligé de sortir à cause de problèmes de fautes, qui l’ont embêté toute la rencontre (seulement 21 minutes de temps de jeu). Pas de Griffin, pas de problèmes, puisque Chris Paul (20 points, 14 passes) prit le relais, scorant 10 points en première mi-temps, et distribuant le jeu à merveille (8 passes décisives à la pause) dont un caviar pour le alley-oop de l’année vers le tentaculaire, et non moins explosif DeAndre Jordan (13 points, 7 rebonds, 2 contres). Ce même Jordan se permet de faire le facteur sur un dunk en contre-attaque dans la foulée. A la pause les Clippers tirs à 65% aux tirs et 47% à 3 points. Le match est déjà terminé (70-52).

 

La fin de match ne fut donc qu’une formalité, l’occasion entre autres pour la nouvelle recrue bleue et rouge, Maalik Wayns (2 points, 5 passes, 2 interceptions) de faire ses premiers pas avec sa nouvelle équipe. Les efforts de Jose Calderon (18 points, 4 passes) et Jonas Jerebko (14 points, 8 rebonds, 3 passes) furent absolument futiles, et les spectateurs se souviendront plus du match pour ses highlights que pour son suspense et son intensité. Au bout du compte, les joueurs de Vinny Del Negro (45 – 20) établissent leur meilleur total de points de la saison, et repassent devant Memphis. Les Pistons (23 – 42), de leur côté, voient Cleveland se rapprocher.

 

Score final: 129 – 97

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil