cs.jpg

Les Boston Celtics stoppent net les Knicks en les humiliant au Madison Square Garden 114-73 (la 3ème plus grosse défaite à domicile de l’histoire pour NY).  La 10ème victoire de la saison pour les Celtics pour 12 défaites. Pour NY c’est la 13ème défaite.

 

Après deux belles victoires d’une trentaine de points New York est retombé dans ses travers avec un premier quart temps catastrophique. Absents en défense et avec un jeu collectif en attaque totalement inexistant sans aucune circulation du ballon, les Knicks ont pris d’entrée un éclat face à des Celtics pourtant pas sur un nuage mais jouant juste avec une bonne adresse extérieure. 12-0 puis 18-1 après moins de 5 minutes. C’est finalement sur le score de 34 à 10 que Boston a conclu ce premier quart, Pablo Prigioni leur évitant leur pire quart à domicile de l’histoire sur un shoot à trois points. En second quart on attendait une réaction des New Yorkais mais hormis un 5-0 après plusieurs ballons récupérés, Boston a rapidement mis fin à leur début de série en profitant des errances défensives. Toujours sans aucun jeu collectif offensivement, avec une seule passe décisive lors des 20 premières minutes et aucune adresse, les Knicks ont vu leur retard enfler et après un 12-0 dans les dernières minutes dans le sillage de Jeff Green, Boston est rentré aux vestiaires avec 27 points d’avance.

 

En début de seconde mi-temps on attendait une attitude différente mais les Celtics ont définitivement mis fin au match en débutant par un 8-0. Malgré une petite réaction de NY grâce à Jr Smith et Amar’e Stoudemire pour marquer sur 5 possessions consécutives en face Jordan Crawford a pris feu avec 4 tirs à trois points de suite pour reprendre 38 points d’avance. Les verts ont continué de dérouler face à une équipe sans aucun soupçon de révolte et à la fin du troisième quart le score était de 92-56. En dernier quart cet écart a continué de grandir pour finalement atteindre 43 points à 3 minutes de la fin.

 

Les Celtics se sont régalés avec 6 joueurs à plus de 10 points, 23 pour Crawford, 21 pour Jared Sullinger, 16 pour Jeff Green et Brandon Bass. Boston a shooté à 54% dont un excellent 14/25 à trois points.

Côté Knicks les statistiques sont catastrophiques avec 34% aux tirs, 13 passes décisives. Carmelo Anthony marque 19 points, Amar’e Stoudemire 17 et Metta World Peace 12.

 

 

 

Retour à l'accueil