457210145_10.jpg

Jared Sullinger (24 points 11 rebonds 5 passes) a remporté son duel avec Kevin Love (27 points 14 rebonds mais 2/11 de loin) notamment grâce à un 3-points égalisateur à 2″22 de la fin du match (15 points et 6 rebonds dans le 4e pour Sullinger) cette nuit puisque les Celtics s’imposent 101-97 au TD Garden.

 

Boston remporte ainsi sa 5e victoire en 7 matchs et s’installe à la première place de l’Atlantic Division malgré un bilan de 12V-14D qui les placerait 12e à l’Ouest. Avery Bradley apporte 19 points pendant que Ricky Rubio connaît de grandes difficultés avec 6 points à 2/12 et 3 passes pour des Wolves qui n’ont pas gagné à Boston depuis 2005. Bradley va inscrire 10 points dans un premier quart-temps ouvert pour donner 8 points d’avance aux Celtics. Luc Mbah a Moute lui répondra en début de deuxième quart-temps avec 7 points et 4 rebonds pour aider son équipe à revenir à un point mais les deux lancers de Sullinger juste avant la mi-temps donne l’avantage 51-50 à Boston à la pause.

 

Nikola Pekovic marque les 7 premiers points du 3e quart-temps et permet aux Wolves de passer devant 57-51. Boston enchaîne ensuite sur un 17-4 et remplace un retard de 6 points par un écart de 7 points en sa faveur. La fin de match sera serrée grâce aux assauts de Kevin Love de loin mais l’adresse à 3-points et l’énergie au rebond de Sullinger feront la différence. Minnesota aidera bien les Celtics en manquant ses dernières tentatives.

 

Les Wolves ont payé leur adresse (37.8% aux tirs et 15/26 aux lancers) et les 19 rebonds offensifs n’y ont rien fait (19 à 14).

 

 

 

Retour à l'accueil