rose_ts_131121.jpg

Pas de 6ème victoire de rang pour les Chicago Bulls qui s’inclinent à Denver 97 à 87. Les Nuggets reviennent à un bilan presque équilibré de 5 victoires et 6 défaites.

 

Comme souvent les Denver Nuggets se sont appuyés sur leur collectif et une marqué équilibrée avec 6 joueurs à au moins 10 points dont 14 pour JJ Hickson, 12 pour Kenneth Faried et Randy Foye. Mais c’est le banc qui a fait la différence ce soir avec notamment le trio Jordan Hamilton, Nate Robinson et Evan Fournier auteurs respectivement de 19, 11 et 9 points. Le banc marque 49 points contre seulement 21 à Chicago.

 

Après une première mi-temps très accrochée où seul Denver a pu faire un mini-break de courte durée (+8) grâce à 7 points d’Evan Fournier en moins de 90 secondes les deux équipes sont logiquement rentrées aux vestiaires au coude à coude, 50 à 48 pour les locaux. Tout s’est joué en seconde période où les Nuggets ont fait d’abord un mini-break après un excellent début de troisième quart de Randy Foye qui a permis aux siens de reprendre 7 points d’avance, puis de conserver cet écart et d’entamer finalement le dernier acte avec 8 points de marge 70 à 62 face à des Bulls très maladroits.

 

Denver a plié l’affaire en début de dernier quart et ce n’est autre que l’ancien Bull Nate Robinson qui a lancé la charge en inscrivant deux tirs à trois points dans la première minute, imité dans la foulée par deux tirs extérieurs de Jordan Hamilton pour passer un 13-0 fatal aux Bulls puisque l’écart est ainsi monté à 21 points. Les locaux ont ensuite géré cet écart pour s’imposer pour la 4ème fois de l’année à domicile.

 

Trop maladroits (38.8%) la présence au rebond offensif (22 prises) n’a pas été suffisante pour les Bulls. Derrick Rose termine avec 19 points à 9/20, Carlos Boozer 15 points à 7/18, Luol Deng 6 points à 3/18. Mike Dunleavy 15 points à 6/11 et Joakim Noah 11 points à 4/10, 12 rebonds et 8 passes ont fait un peu mieux que le reste du 5.

 

 

 

 

Retour à l'accueil