nets-bulls-020113-001.jpg

 

Ce sont des Chicago Bulls très diminués qui se sont présentés au Barclays Center hier soir. Outre Derrick Rose, Carlos Boozer, Joakim Noah et Kirk Hinrich étaient tous en civil au moment du coup d’envoi. Malgré tous ces pépins physiques les Bulls auront poussé les Nets dans leurs derniers retranchements et menaient même de 4 unités avant le début du dernier quart-temps (73-77).

 

Les Nets n’y arrivaient tout simplement pas. Après un bon départ (15-6), ils enchainèrent balles perdues (14), lancers ratés (10/20 au final) et laissaient les Bulls dans le match malgré un atroce 1/14 derrière la ligne à 3 points. L’exécution des systèmes était non seulement inexistante côté New Yorkais mais la chance n’était pas non plus de leur côté. Deron Williams (11 points, 4/12  aux tirs) se tordit la cheville en fin de deuxième quart-temps et, si il fît sa réapparition en deuxième mi-temps, fûtclairement diminué pour le reste de la rencontre

 

Les Nets profiteront finalement de la fatigue de Bulls qui n’avaient que 9 joueurs en tenue hier soir (4 joueurs à plus de  40 minutes) pour passer un 14-4 en début de quatrième quart-temps pour s’envoler (81-74) et assurer la fin de match sur la ligne des lancers-francs. Andray Blatche (13 points) et Marshon Brooks (11 points) furent les principaux responsables de ce bon passage du banc. Luol Deng (6/18) et Nate Robinson (4/16) ne permirent pas à leur équipe de revenir avec leur adresse et les Nets l’emportaient. Malgré la manière, les New Yorkais ont préparé de la meilleure des façons la venue des Lakers mardi soir.

 

Score final : 93-89

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil